Johan Agrell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Johan Agrell

Description de l'image  J.J.Agrell.jpg.
Naissance 1er février 1701
Löth Drapeau de la Suède Suède
Décès 9 janvier 1765 (à 63 ans)
Nuremberg, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur
Style Musique baroque
Lieux d'activité Cassel, Nuremberg

Johan Agrell (né le 1er février 1701 à Löth et décédé à Nuremberg le 19 janvier 1765) est un compositeur suédois de musique baroque.

Né à Löth dans la province de Östergötland, Agrell fait ses études à Uppsala. En 1734, il est violoniste à la cour de Cassel dans la région de la Hesse puis voyage à travers l'Europe, notamment en Angleterre, France et Italie. À partir de 1746, il est maître de chapelle à Nuremberg. Il compose des pièces vocales et de nombreuses symphonies, concertos pour clavecin et sonates dont la plupart ont été publiées. Il est considéré comme un des représentants du « mouvement galant » du nord de l'Allemagne et est apprécié pour ses compositions ainsi que comme instrumentiste et chef d'orchestre. Il aurait composé au moins 22 symphonies selon le musicologue Per Lindfors. Il décède à Nuremberg.

Œuvres (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Concertos pour clavecin obligé et cordes
  • Concertos pour clavecin obligé, flûte traversière et violon concertant avec orchestre à cordes
  • Concerto pour hautbois en Si bémol Majeur
  • 6 sonates pour le clavecin (Nuremberg et Londres, 1748)
  • Concerto pour violon et orchestre en Ré Majeur
  • Sinfonies en La Majeur, Ré Majeur, Si mineur, Si bémol Majeur, etc


Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Per Lindfors, Agrell, Johan, in Svensk uppslagsbok, 2e édition, vol. 1, 1948.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]