Jia Xian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Triangle de Jia Xian selon Zhu Shijie (1303). L'auteur utilise une numération à bâtons.

Jia Xian (贾宪) (~1010 - ~1070) est un mathématicien chinois de Kaifeng ayant servi la dynastie Song lors de la première moitié du XIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Selon l'histoire de la dynastie Song, Xian est un eunuque du palais. Il étudie les mathématiques et a pour maître le mathématicien Chu Yan. Talentueux, Xian écrit plusieurs livres sur les mathématiques et expose, dans le Shi Suo Suan Shu, le triangle de Pascal, environ six cents ans avant Pascal lui-même. Jia Xian l'utilise notamment comme outil pour extraire des racines carrée et cubique.

Bien que le Shi Suo Suan Shu soit perdu, la méthode est exposée en détail par Yang Hui, qui cite sa source : « ma méthode pour extraire les racines carrée et cubique est basée sur la méthode de Jia Xian présentée dans le Shi Suo Suan Shu »[trad 1],[1].

Les travaux de Jia Xian ont également contribué à la méthode de Ruffini-Horner[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « My method of finding square and cubic roots was based on the Jia Xian method in Shi Suo Suan Shu. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Grand Series of History of Chinese Mathematics, vol. 5, Wu Wenjun chief, partie 2, « Jia Xian »
  2. Martzloff 1997, p. 142

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) J-C. Martzloff, A history of Chinese mathematics, Berlin-Heidelberg, Springer,‎ 1997Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • J-C. Martzloff, Histoire des mathématiques chinoises, Paris,‎ 1987
  • (zh) B. Qian, History of Chinese mathematics, Peking,‎ 1981
  • (en) K. Chemla, « Similarities between Chinese and Arabic mathematical writings I : Root extraction », Arabic Sci. Philos., vol. 4, no 2,‎ 1994, p. 207-266
  • (zh) S. Guo, « Preliminary research into Jia Xian's Huangdi Jiuzhang Suanjing Xicao (Chinese) », Studies in the History of Natural Sciences, vol. 7, no 4,‎ 1988, p. 328-334

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) John J. O’Connor et Edmund F. Robertson, « Jia Xian », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).