Jean Grolier de Servières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Grolier de Servières, né en 1479 à Lyon, et mort le 22 octobre 1565 à Paris, fut Trésorier de France. Il est connu pour avoir possédé une riche bibliothèque estimée à 3000 volumes, dont les volumes portent des reliures précieuses.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Grolier, vicomte d'Aguisy, trésorier de France et de Milan, est le fils d'Étienne Grolier, trésorier du roi et trésorier général du duché de Milan. Il se marie en 1520 avec Anne Briçonnet, fille de Nicolas Briçonnet (lui-même fils de Guillaume Briçonnet), dont il eut un fils et quatre filles[1]. Il décède à 86 ans, et est inhumé dans l'église Saint-Germain-des-Prés.

Reliure Grolier[modifier | modifier le code]

Une reliure faite pour Grolier (Milano BNB).

Afin de protéger ses livres, Jean Grolier commande principalement à l'atelier de Jean Picard de luxueuses couvertures ayant les caractéristiques suivantes :

  • Reliure en maroquin, dont la couleur varie suivant le sujet du livre (marbré, rouge, vert...),
  • Décor des plats dit à « entrelacs géométriques » - filets épurés élaborés à partir d’un rectangle et d’un losange imbriqué - ,
  • Tranches dorées et non ciselées,
  • Gardes en parchemin.

Ces caractéristiques constituent ce qu'il est convenu d'appeler la "reliure Grolier". Il faisait apposer dessus une marque de possesseur « Io. Grolieri et Amicorum » et/ou sa devise « Portio mea domine sit in terra viventium ».

Environ cinq cents de ses reliures sont parvenues jusqu’à nous, ce qui fait de Grolier la figure emblématique de l'amateur de reliures au XVIe siècle. Depuis le XVIIIe siècle, les livres lui ayant appartenu sont extrêmement recherchés par les amateurs ; ils ont fait l'objet de nombreuses études et de plusieurs expositions.

Amateurs de reliures contemporains[modifier | modifier le code]

On connaît notamment :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le Roux de Lincy 1866 p. 330. Armoiries de Grolier avant son mariage, p. i.

Références[modifier | modifier le code]

  • Anthony Hobson. Renaissance book collecting : Jean Grolier and Diego Hurtado de Mendoza, their books and bindings. Cambridge : Cambridge University Press, 1999. ISBN 9780521651295.
  • British Museum. Bookbindings from the library of Jean Grolier. A loan exhibition 23 september - 31 october 1965. London : Trustees of the British Museum, 1965. 75-[11]-cxxviii p., ill.
  • Roger Portalis, éd. Researches concerning Jean Grolier, his life and his library, with a partial catalogue of his books. New York : The Grolier Club, 1907. 2 vol., XLV p., 386 p. Fac-similé : New York : Burt Franklin, 1971.
  • Antoine Le Roux de Lincy. Recherches sur Jean Grolier, sur sa vie et sa bibliothèque. Paris : L. Potier, 1866 (impr. Jouaust). 8°, xlix-491 p. Disponible sur Google Books.