Jean Bonvoisin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Bonvoisin, né à Paris en 1752 et mort à Paris en 1837, est un peintre français. Son père était marchand de tableaux et sa mère artiste. Élève de Callet puis de Gabriel-François Doyen, il obtient le second prix de Rome de peinture en 1774 derrière Jacques-Louis David. L'année suivante, il obtient le premier prix avec Aman confondue par Esther devant Assuérus, devant Jean-Baptiste Regnault. Sous la Révolution il est, avec Jean-Baptiste Wicar, administrateur du musée central des arts (futur musée du Louvre) et membre de la commission temporaire des arts. À la Restauration il devient professeur de l'école royale gratuite de dessin de Saint-Quentin. Il meurt à Paris en 1837.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Journal des artistes : Volume 1, 1838 Nécrologie p. 272 lire en ligne
  • Bucely d'Estrée Notice sur Mr Bonvoisin Mémoires de la Société académique des sciences, arts, belles-lettres, agriculture et industrie de Saint-Quentin 1839 p. 245 lire en ligne