Jean-Jacques Castex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Jacques Castex, né à Toulouse le 9 avril 1731 et mort à Paris en 1822, est un sculpteur français.

Il fit partie de l'Expédition d'Égypte.

En janvier 1799, il accompagne l'ingénieur géographe Bertre dans son voyage au Fayoum[1]. Il fait partie de la commission conduite par Girard, qui part du Caire le 19 mars 1799 pour la Haute-Égypte[2]. Il réalise un modèle en cire, réduit au tiers, du zodiaque de Denderah[3].

Il modela, d'après les dessins qu'il avait rapportés d'Égypte, un Zodiaque, qui figura au Salon de 1819 en même temps qu'un projet pour un Tombeau du Général Kléber[4].

Il est resté célèbre pour avoir sculpté sur la pierre du grand temple de Philæ, l'inscription fameuse : « L'an 6 de la République, le 15 messidor,/ une armée française,/ commandée par Bonaparte,/ est descendue à Alexandrie./ L'armée ayant mis vingt jours après,/ les Mamelouks en fuite aux Pyramides,/ Desaix, commandant la première division,/ les a pousuivis au-delà des cataractes,/ où il est arrivé, le 13 ventôse de l'an 7./ Les généraux de brigade,/ Davoust, Friant et Belliard,/ Donzelot, chef de l'état-major,/ Latournerie, comm. des l'artillerie,/ Eppler, chef de la 21e légère,/ le 13 ventôse an 7 de la République,/ 3 mars, an de J.C. 1799./ Gravé par Castex sculpteur »[5].

Malgré son talent, il mourut dans la misère à l'Hôtel-Dieu à Paris[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yves Laissus, L'Égypte, une aventure savante, Paris, Fayard, 1998, p. 222
  2. Yves Laissus, op. cit. p. 278
  3. Yves Laissus, op. cit., p. 282
  4. Bénézit, Dictionnaire des Peintres, Sculpteurs, Dessinateurs et Graveurs, Paris, Gründ, 1999, t. III, p. 351
  5. Yves Laissus, op. cit., pp. 285-286
  6. Édouard de Villiers du Terrage, Journal et souvenirs sur l'expédition d'Égypte, mis en ordre et publiés par le baron Marc de Villiers du Terrage, Paris, E. Plon, Nourrit, 1899, et L'expédition d'Égypte 1798-1801, Journal et souvenirs d'un jeune savant, Paris, Cosmopole, 2001 et 2003, p. 356