Jean-François Dubos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-François Dubos, né le 2 septembre 1945 à Cabourg (Calvados), est un homme d'affaires français, ancien président du directoire de Vivendi de 2012 à 2014. Il n'est plus à la tête du groupe depuis l'Assemblée générale du 24 juin 2014, où il a quitté ses fonctions exécutives[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Jean-François Dubos est diplômé en anglais et en espagnol et titulaire d’un diplôme d’Études Supérieures de droit international public et de sciences politiques de l’Université de Paris[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a été directeur-adjoint du cabinet du ministre de la Défense Charles Hernu de 1981 à 1984. De 1984 à 1991, il a été maître des requêtes honoraire au Conseil d'État[3]. Il rejoint la Compagnie générale des eaux (qui deviendra Vivendi) en 1991 comme Conseiller du président de l’époque, Guy Dejouany, et est nommé Secrétaire Général en 1994. Il a été nommé président du directoire de Vivendi le 28 juin 2012[4]. Il en démissionne à l'issue de l'Assemblée Générale de Vivendi du 24 juin 2014.

Il est nommé Président de la Fondation pour le Droit Continental en 2014[5].

Direction de Vivendi[modifier | modifier le code]

Depuis sa nomination à la tête de Vivendi, Jean-François Dubos a réorienté le groupe vers les médias au détriment des télécoms[6].

Selon lui, « l'avenir de Vivendi est dans les contenus et leur distribution » et il estime que le groupe français peut être le leader européen voire mondial dans ces secteurs[7].

Décorations[modifier | modifier le code]

Chevalier de la Légion d'honneur

Chevalier de l'Ordre National du Mérite

Officier des Arts et Lettres

Décorations étrangères

Écrits[modifier | modifier le code]

En 1974 il écrit un ouvrage intitulé "Ventes d'armes : une politique"[8] traitant du commerce des armements.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Organigramme de Vivendi
  2. L'Express
  3. Who's Who
  4. Ouest-France
  5. « Les instances de la Fondation », sur http://www.fondation-droitcontinental.org/fr/
  6. La Tribune
  7. Les Échos
  8. « Ventes d'armes : une politique », sur http://www.gallimard.fr/