Jacob Katz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Katz.

Jacob Katz (né le 15 novembre 1904 à Magyargencs, Hongrie, et décédé le 20 mai 1998 en Israël) est un historien et essayiste israélien.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Jewish Emancipation and Self-Emancipation.Contributors: Jacob Katz - Author. Publisher: Jewish Publication Society. Place of publication: Philadelphia. Publication year: 1986.
  • Tradition and Crisis: Jewish Society at the End of the Middle Ages.
  • From Prejudice to Destruction: Anti-Semitism, 1700-1933.
  • Exclusiveness and Tolerance: Studies in Jewish-Gentile Relations in Medieval and Modern Times. Edition française: Exclusion et tolérance, Chrétiens et Juifs du Moyen Âge à l'Ère des Lumières, Paris, Lieu Commun, 1987.
  • The Darker Side of Genius.
  • Out of the Ghetto: The Social Background of Jewish Emancipation, 1770-1870. Édition française : Hors du ghetto : 1770-1870, Paris, Hachette, 1984.
  • The "Shabbes Goy".
  • A House Divided: Orthodoxy and Schism in Nineteenth-Century Central European Jewry.
  • Jews and Freemasons in Europe 1723-1939, Harvard University Press, 1970. Édition française : Juifs et francs-maçons en Europe (1723-1939), Paris, Le Cerf, 1995. Réédition poche, Paris, CNRS, collection Biblis, 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]