Jörgen Zoega

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jörgen Zoega

Jörgen Zoega, en français Georges Zoéga (1755-1809), était un archéologue danois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Daler près de Tønder dans la péninsule du Jutland, Jörgen Zoega voyagea en tant que gouverneur d'un jeune gentilhomme. Il fut ensuite chargé par le ministre Ove Høegh-Guldberg de classer les médailles existant à Copenhague, puis fit aux frais du roi un voyage numismatique, ce qui lui permit de visiter dans ce but Vienne et Rome.

Il se maria dans cette dernière ville et abjura le luthéranisme. Il reçut du pape Pie VI la mission d'interpréter les hiéroglyphes des obélisques qui se trouvaient à Rome et reçut en 1802 le titre de professeur à l'Université de Kiel, tout en restant à Rome comme agent du roi de Danemark.

Œuvres[modifier | modifier le code]

De ses écrits, on connaît de lui :

  • Nummi aegyptii imperatorii (Rome, 1787) ;
  • un traité De usu et origine obeliscorum (Rome, 1797-1800), où il prouve que l'écriture hiéroglyphique fut employée jusqu'à la chute du paganisme ;
  • Bassirilievi antichi di Roma (2 volumes, Rome, 1808) ;
  • le Catalogus codicum copticorum manuscriptorum, qui in musco Borgiano Velitris adservantu (Rome, 1810) ;
  • divers traités classiques sur l'archéologie, traduits en allemand et publiés par Friedrich Gottlieb Welcker sous le titre Georg Zoegas Abhandlungen (Gottingen, 1817).

Sources[modifier | modifier le code]