Jórunn skáldmær

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jórunn skáldmær (« la jeune fille scalde » en vieux norrois) est une scalde norvégienne qui composa dans la première moitié du Xe siècle. Seules trois strophes et deux demi-strophes de son Sendibítr (« Message mordant ») ont été conservées, principalement dans les œuvres de Snorri Sturluson[1]. Le Sendibítr, qui évoque un conflit entre le roi de Norvège Harald à la Belle Chevelure et son fils Halfdan III de Vestfold, est le plus long poème scaldique composé par une femme qui nous soit parvenu[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Saga de Harald à la Belle Chevelure, Saga de saint Óláf, Skáldskaparmál.
  2. Borovsky, Zoe. Never in public: Women and performance in Old Norse Literature. Journal of American Folklore. 1999, 112:443, 6-39.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]