Steinunn Refsdóttir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Steinun Refsdóttir est une scalde islandaise active à la fin du Xe siècle.

Fille de Refr hinn mikill (« le Grand ») et de Finna[1], « Steinun était à la fois issue et mariée dans une puissante famille de prêtres-chefs (goðar)[2] ». Elle est la mère du scalde Hofgarda-Refr Gestsson.

La Saga de Njál le Brûlé (102) rapporte qu'elle prêcha le paganisme à Thangbrand, un missionnaire envoyé en Islande par le roi de Norvège Óláf Tryggvason, tentant de démontrer la supériorité de Thor sur le Christ («  As-tu entendu dire, dit-elle, que Thórr provoqua le Christ en duel, mais qu'il n'osa pas se battre contre Thórr ? »[3]). Elle composa en cette occasion deux strophes (lausavísur) dans lesquelles elle attribue à Thor le naufrage du navire de Thangbrand. Ces vers sont l'un des quelques témoignages de poésie scaldique pré-chrétienne composée par une femme. Ils sont aussi conservés dans la Kristni saga (9) et l’Óláfs saga Tryggvasonar en mesta (216).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Landnámabók (S 69).
  2. Íslendingabók. Kristni Saga. Translated by Siân Grønlie. London: Viking Society for Northern Research, 2006. P. 65. ISBN 0-903521-71-7.
  3. Sagas islandaises. Textes traduits, présentés et annotés par Régis Boyer. Paris : Gallimard, 1987. Saga de Njáll le Brûlé. ISBN 2070111172.

Lien externe[modifier | modifier le code]