Isotopes du radium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le radium (Ra) ne possède aucun isotope stable, et donc aucune masse atomique standard ne peut lui être attribuée. L'isotope à la durée de vie la plus longue, et le plus commun, est le radium 226 (226Ra) qui a une demi-vie de 1600 ans. 226Ra apparaît dans la chaîne de désintégration de l'uranium 238 (souvent appelée série du radium).

Table[modifier | modifier le code]

Symbole
de l'isotope
Nom historique Z (p) N (n) masse isotopique demi-vie mode(s) de
désintégration[1],[n 1]
isotope(s)-fils[n 2] spin nucléaire composition isotopique
représentative
(fraction molaire)
gamme de
variations naturelles
(fraction molaire)
énergie d'excitation
202Ra 88 114 202.00989(7) 2,6(21) ms
[0.7(+33-3) ms]
0+
203Ra 88 115 203,00927(9) 4(3) ms α 199Rn (3/2-)
β+ (rare) 203Fr
203mRa 220(90) keV 41(17) ms α 199Rn (13/2+)
β+ (rare) 203Fr
204Ra 88 116 204,006500(17) 60(11) ms
[59(+12-9) ms]
α (99,7 %) 200Rn 0+
β+ (0,3 %) 204Fr
205Ra 88 117 205,00627(9) 220(40) ms
[210(+60-40) ms]
α 201Rn (3/2-)
β+ (rare) 205Fr
205mRa 310(110)# keV 180(50) ms
[170(+60-40) ms]
α 201Rn (13/2+)
TI (rare) 205Ra
206Ra 88 118 206,003827(19) 0,24(2) s α 202Rn 0+
207Ra 88 119 207,00380(6) 1,3(2) s α (90 %) 203Rn (5/2-,3/2-)
β+ (10 %) 207Fr
207mRa 560(50) keV 57(8) ms IT (85 %) 207Ra (13/2+)
α (15 %) 203Rn
β+ (0,55 %) 207Fr
208Ra 88 120 208,001840(17) 1,3(2) s α (95 %) 204Rn 0+
β+ (5 %) 208Fr
208mRa 1800(200) keV 270 ns (8+)
209Ra 88 121 209,00199(5) 4,6(2) s α (90 %) 205Rn 5/2-
β+ (10 %) 209Fr
210Ra 88 122 210,000495(16) 3,7(2) s α (96 %) 206Rn 0+
β+ (4 %) 210Fr
210mRa 1800(200) keV 2,24 µs (8+)
211Ra 88 123 211,000898(28) 13(2) s α (97 %) 207Rn 5/2(-)
β+ (3 %) 211Fr
212Ra 88 124 211,999794(12) 13,0(2) s α (85 %) 208Rn 0+
β+ (15 %) 212Fr
212m1Ra 1958,4(5) keV 10,9(4) µs (8)+
212m2Ra 2613,4(5) keV 0,85(13) µs (11)-
213Ra 88 125 213,000384(22) 2,74(6) min α (80 %) 209Rn 1/2-
β+ (20 %) 213Fr
213mRa 1769(6) keV 2,1(1) ms IT (99 %) 213Ra 17/2-#
α (1 %) 209Rn
214Ra 88 126 214,000108(10) 2,46(3) s α (99,94 %) 210Rn 0+
β+ (0,06 %) 214Fr
215Ra 88 127 215,002720(8) 1,55(7) ms α 211Rn (9/2+)#
215m1Ra 1877,8(5) keV 7,1(2) µs (25/2+)
215m2Ra 2246,9(5) keV 1,39(7) µs (29/2-)
215m3Ra 3756,6(6)+X keV 0,555(10) µs (43/2-)
216Ra 88 128 216,003533(9) 182(10) ns α 212Rn 0+
CE (1×10−8 %) 216Fr
217Ra 88 129 217,006320(9) 1,63(17) µs α 213Rn (9/2+)
218Ra 88 130 218,007140(12) 25,2(3) µs α 214Rn 0+
β+β+ (rare) 218Rn
219Ra 88 131 219,010085(9) 10(3) ms α 215Rn (7/2)+
220Ra 88 132 220,011028(10) 17,9(14) ms α 216Rn 0+
221Ra 88 133 221,013917(5) 28(2) s α 217Rn 5/2+
DC (1,2×10−10 %) 207Pb
14C
222Ra 88 134 222,015375(5) 38,0(5) s α 218Rn 0+
DC (3×10−8 %) 208Pb
14C
223Ra Actinium X 88 135 223,0185022(27) 11,43(5) j α 219Rn 3/2+ Trace[n 3]
DC (6,4×10−8 %) 209Pb
14C
224Ra Thorium X 88 136 224,0202118(24) 3,6319(23) j α 220Rn 0+ Trace[n 4]
DC (4,3×10−9 %) 210Pb
14C
225Ra 88 137 225,023612(3) 14,9(2) j β- 225Ac 1/2+
226Ra Radium[n 5] 88 138 226,0254098(25) 1600(7) ans α 222Rn 0+ Trace[n 6]
β-β- (rare) 226Th
DC(2,6×10−9 %) 212Pb
14C
227Ra 88 139 227,0291778(25) 42,2(5) min β- 227Ac 3/2+
228Ra Mésothorium 1 88 140 228,0310703(26) 5,75(3) ans β- 228Ac 0+ Trace[n 4]
229Ra 88 141 229,034958(20) 4,0(2) min β- 229Ac 5/2(+)
230Ra 88 142 230,037056(13) 93(2) min β- 230Ac 0+
231Ra 88 143 231,04122(32)# 103(3) s β- 231Ac (5/2+)
231mRa 66,21(9) keV ~53 µs (1/2+)
232Ra 88 144 232,04364(30)# 250(50) s β- 232Ac 0+
233Ra 88 145 233,04806(50)# 30(5) s β- 233Ac 1/2+#
234Ra 88 146 234,05070(53)# 30(10) s β- 234Ac 0+
  1. Abréviations :
    DC : Désintégration par émission de cluster
    CE : capture électronique
    TI : transition isomérique
  2. Isotopes stables en gras
  3. Produit de désintégration intermédiaire de l'235U
  4. a et b Produit de désintégration intermédiaire du 232Th
  5. isotope historique donnant son nom à l'élément
  6. Produit de désintégration intermédiaire de l'238U

Remarques[modifier | modifier le code]

  • Les valeurs marquées # ne sont pas purement dérivées des données expérimentales, mais aussi au moins en partie à partir des tendances systématiques. Les spins avec des arguments d'affectation faibles sont entre parenthèses.
  • Les incertitudes sont donnée de façon concise entre parenthèses après la décimale correspondante. Les valeurs d'incertitude dénotent un écart-type, à l'exception de la composition isotopique et de la masse atomique standard de l'IUPAC qui utilisent incertitudes élargies.

Notes et références[modifier | modifier le code]