Iraklia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Iraklia
Ηρακλειά (el)
Vu satellite d'Iraklia
Vu satellite d'Iraklia
Géographie
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Archipel Cyclades
Localisation Mer Égée (mer Méditerranée)
Coordonnées 36° 50′ 21″ N 25° 27′ 27″ E / 36.8392403, 25.457382236° 50′ 21″ N 25° 27′ 27″ E / 36.8392403, 25.4573822  
Superficie 17,795 km2
Géologie Île continentale
Administration
Périphérie Égée-Méridionale
District régional Naxos
Dème Naxos et Petites Cyclades
Démographie
Population 151 hab. (2001)
Densité 8,49 hab./km2
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+02:00

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Iraklia
Iraklia
Îles de Grèce

Iraklia est une île des Cyclades faisant partie de l'archipel des petites Cyclades au Sud-Est de Naxos.

L'île compte 120 habitants[1].

Iraklia fait partie des îles des Cyclades qui ne sont pas autosuffisantes en eau. Elle reçoit de l'eau tous les ans (et surtout l'été à cause de la saison touristique) depuis le port du Laurion en Attique, pour un coût moyen de 8,30 € le mètre-cube[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'île d'Iraklia conserve des vestiges de villages et de tombeaux antiques, ainsi que des ruines des anciens temples de la déesse Tychè et de Zeus Lophitès, qui attestent qu'elle avait atteint dans l'Antiquité un niveau de développement relativement important dans le monde cycladique. À une époque pus récente, ses nombreuses grottes servirent de refuge à des pirates et contrebandiers, aux activités desquelles plusieurs de ses criques doivent leur nom. Sous la domination ottomane, l'île constitua un repaire de corsaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sophie et Konstantinos Katsouros, Naxos & petites îles des Cyclades, Toubi's, Athènes, 2001, p. 122. (ISBN 9605406980[à vérifier : ISBN invalide])
  2. e-Kathemerini, 4 août 2008.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :