Huit Lord propriétaires de Caroline

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les huit Lord propriétaires de Caroline ont bénéficié de la charte de 1663, signée par le Roi d'Angleterre Charles II d'Angleterre avec huit grands du Royaume, leur accordant le titre de Lords Proprietor de toutes les terres du Nouveau Monde, en partant de la limite sud de la Colonie de Virginie de 36 degrés nord à 31 degrés nord (le long de l'actuel Géorgie).

Fondement de l'histoire de la Caroline, cette charte leur permettait de louer leur terres, pour en tirer un revenu. Pour le roi, en pleine restauration britannique c'était aussi le moyen de freiner l'expansion vers le sud de colons venant de Nouvelle-Angleterre, colonie avec laquelle la royauté était en froid. La charte a permis à des colons venus de fiefs royalistes comme la Barbade d'accéder aux meilleurs sites, comme la Colonie du Cape Fear puis la Colonie de Charleston.

Les huit bénéficiaires étaient remerciés par le roi de leur soutien actif pendant la guerre civile qui a mené à la Première Révolution anglaise, la plupart d'entre eux ayant organisé en exil le soutien à la royauté déchue. L'un d'eux, George Monck, était un officier supérieur de l'armée ennemie mais qui a fini par se rallier au roi pour permettre la restauration anglaise en 1660.

Deux ans après sa signature, la charte fut légèrement revue en 1665, avec une frontière nord étendue à 36 degrés 30 minutes nord pour inclure les terres de la Colonie d'Albemarle le long de la Baie d'Albemarle qui venaient de la Colonie de Virginie et s'étaient installés en 1653, en commerçant avec la Nouvelle-Angleterre par des ventes de tabac. Plus symboliquement, la frontière sud fut étendue vers le sud de la colonie à 29 degrés nord, juste au sud de l'actuel Daytona Beach, ce qui inclut la colonie espagnole de St. Augustine.

Les huit Lords Proprietors nommés dans la charte étaient :

Tous vivaient en Angleterre, à l'exception du gouverneur de Virginie William Berkeley et John Colleton, le seul ayant un rôle actif en Caroline étant Lord Shaftesbury. Shaftesbury, avec l'aide de son secrétaire, le philosophe John Locke, a rédigé la Fundamental Constitutions of Carolina, un plan pour le gouvernement de la colonie fortement influencé par les idées du politologue anglais James Harrington. Certains des autres Lords Propriétaires avaient aussi des intérêt dans d'autres colonies : William Berkeley en Virginie, John Berkeley et George Carteret dans la Province du New Jersey.

Liens internes[modifier | modifier le code]