Le projet « Caroline du Sud » lié à ce portail

Portail:Caroline du Sud

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau de la Caroline du Sud

Portail de la Caroline du Sud

Localisation de la Caroline du Sud

La Caroline du Sud est un État du Sud-Est des États-Unis, bordé à l'ouest et au sud par la Géorgie, au nord par la Caroline du Nord et à l'est par l'océan Atlantique. Sa capitale est Columbia.

Sommaire thématique

Géographie

La Caroline du Sud est bordée au nord par la Caroline du Nord; au sud et à l'ouest par la Géorgie dont la frontière est matérialisée par la Savannah; et à l'est par l'Océan Atlantique.

D'une superficie de 80 583 km2, la Caroline du Sud est peuplée de 4 012 012 habitants (2000).

La capitale de la Caroline du Sud est Columbia.

On peut distinguer quatre régions naturelles :

  • La plaine Atlantique est composée de dépôts sédimentaires relativement récents (sable, argile…). Les zones les mieux drainées sont utilisées pour l'agriculture alors que les mauvaises terres sont laissées à l'état de marécages. La côte offre des abris pour les ports au sein des estuaires et de plusieurs baies. Ces dernières sont appelées les Carolina bays, dont l'origine est incertaine, bien que les théories les plus sérieuses font référence à une pluie de météorites dans la région.
  • La région des Sand Hills, qui, comme son nom l'indique, est le vestige d'anciennes dunes.
  • La région du Piedmont contient les bases d'une ancienne chaîne de montagnes érodée. La région est accidentée, avec de minces sols d'argiles pierreuses, et est largement impropre à l'agriculture. Une grande partie du Piedmont a été cultivée par le passé, avec peu de succès. Il est aujourd'hui en grande partie boisé. À la pointe sud-est du Piedmont se trouve le point où les rivières chutent et arrivent dans la plaine côtière. Cette région fut pendant longtemps une souce d'énergie hydroélectrique. Les moulins construits pour utiliser cette ressource ont favorisé la croissance de plusieurs villes, dont la capitale, Columbia. Les plus grande rivières sont navigables jusqu'à cette région, permettant ainsi le transport de marchandises. Le nord-ouest du Piedmont est connu aussi sous le nom Foothills. Le Cherokee Parkway est un itinéraire important de la région. C'est là que se situe le Parc d'État de Table Rock.
  • Le point le plus haut se trouve dans l’Upstate, où commence l'escarpement des Blue Ridge Mountains, qui s'étend en Caroline du Nord et en Géorgie, et qui fait partie du sud de la chaîne des Appalaches. La Montagne Sassafras, le point culminant de Caroline du Sud avec ses (1,085 m) se trouve dans la région.

Il y a occasionnellement des tremblements de terres en Caroline du Sud. L'endroit où ils sont le plus fréquent est à l'extrême sud-est de l'État, dans la région de Charleston. Le tremblement de terre le plus important de Caroline du Sud eut lieu à Charleston le 1er septembre 1886. Celui-ci était de magnitude 7.2 sur l'échelle ouverte de Richter et fit 60 mort en détruisant une grande partie de la ville. Un tremblement terre eut lieu en 2007 et atteignit la capitale d'État, Columbia. La Caroline du Sud enregistre 10 à 15 tremblements d'une magnitude inférieure à 3 chaque année.

Histoire

La Caroline du Sud fut peuplée par des colons français Huguenots dès 1562 lors de la création de la Floride française. Ils fondèrent Charlesfort, puis Fort Caroline, pour défendre cette colonie éphémère (1562-1565). Les britanniques débarquèrent à partir de 1670.

La Caroline devint officiellement une colonie royale détachée de la Virginie en 1712, et tire son nom du désir de Charles II d'Angleterre d'honorer la mémoire de son père Charles Ier, tout en reprenant la dénomination ancienne des premiers colons huguenots (cf. Fort de Caroline). Elle fut séparée en 1729 en deux, Caroline du Nord et Caroline du Sud, laquelle incluait la future Géorgie, à la suite de sa cession par leurs huit propriétaires à la couronne britannique. Son économie prospéra grâce à la culture du tabac, dont le débouché était assuré par les achats massifs de la ferme du Tabac française et le bas prix rendu possible par l'esclavagisme. Une compagnie fondée par les grands propriétaires des plantations de tabac, la Compagnie d'Afrique, importait les esclaves : en 1732, la colonie compte 32 000 Noirs pour 14 000 Blancs.

La Caroline du Sud se révolta contre la Grande-Bretagne lors de la Révolution américaine et établit son propre gouvernement le 15 mars 1776.

Le 5 février 1778, la Caroline du Sud fut le second État révolté à ratifier la première constitution américaine, abandonnée dix ans plus tard, et appelée the Articles of Confederation (« les Articles de la Confédération »). La délégation de Caroline du Sud signa les articles le 9 juillet 1778, avec 8 autres États.

La constitution américaine définitive ayant été proposée aux anciennes 13 colonies rebelles le 17 septembre 1787, la Caroline du Sud fut le huitième État à la ratifier, le 23 mai 1788.

La Caroline du Sud fut aussi le premier État à quitter l'Union le 20 décembre 1860. Le 12 avril 1861, les batteries confédérés commencèrent à bombarder Fort Sumter, commençant ainsi la Guerre de Sécession. Charleston fut bloqué et la marine de l'Union prit les Sea Islands, chassant les propriétaires des plantations et mettant en place une expérience de liberté pour les ex-esclaves.

Les troupes de Caroline du Sud participèrent à la majeure partie des campagnes confédérées, mais aucune bataille majeure n'eut lieu sur ses terres.

Le Général William Tecumseh Sherman marcha sur l'État en 1865, détruisant de nombreuses plantations, et captura la capitale, Columbia, le 17 février. Les tirs commencèrent la nuit et, le matin suivant, la quasi-totalité du centre ville avait été détruit.

Politique

La Caroline du Sud est un des États les plus conservateurs des États-Unis et affirme une très forte identité sudiste.

Ancien leader de la cause sécessionniste en 1860, premier État à quitter l'Union, c'est sur son sol qu'a débuté la guerre de Sécession à Fort Sumter.

Économie

Portail:Caroline du Sud/Économie

Culture

Portail:Caroline du Sud/Culture

Lumière sur...

Robert Gould Shaw

Robert Gould Shaw (10 octobre 183718 juillet 1863) est un colonel de l’armée fédérale des États-Unis d’Amérique célèbre pour avoir commandé, durant la guerre civile américaine, le 54e régiment d’infanterie du Massachusetts, premier régiment d'un état nordiste constitué de volontaires noirs. Ayant tout fait pour mettre en exergue la bravoure de ses soldats noirs, il meurt avec près de la moitié d’entre eux dans l’assaut d’un fort protégeant Charleston en Caroline du Sud en 1863. N'étant devenu célèbre qu'au lendemain de sa mort, la vie de Robert Gould Shaw est essentiellement connue grâce à son importante correspondance.

Quelques jours avant le premier départ de son régiment pour la guerre, il avait écrit : « Sincèrement, je dois être reconnaissant pour tout mon bonheur et ma réussite dans la vie jusqu’à aujourd’hui ; et si la levée de troupes de couleur se révèle bénéfique à la nation ou aux Noirs… je remercierai Dieu un millier de fois pour m’avoir permis d’y prendre part. »

Nouveaux articles


Arborescence des catégories

Bâtiment de Caroline du Sud– 3 P • 2 C
Culture en Caroline du Sud– 3 P • 6 C
Décès en Caroline du Sud– 17 P • 1 C
Économie de la Caroline du Sud– 2 P • 2 C
Éducation en Caroline du Sud– 3 P • 1 C
Environnement en Caroline du Sud– 4 P • 2 C
Géographie de la Caroline du Sud– 2 P • 7 C
Histoire de la Caroline du Sud– 19 P • 5 C
Naissance en Caroline du Sud– 150 P • 5 C
Personnalité de Caroline du Sud– 4 P • 5 C
Politique en Caroline du Sud– 3 P • 2 C
Religion en Caroline du Sud– 2 P • 1 C
Sport en Caroline du Sud– 10 C
Université en Caroline du Sud– 2 P • 1 C
Wikipédia:ébauche Caroline du Sud– 102 P • 1 C


Nuvola apps kontact.png Cliquez ici pour purger le cache

Autres portails Portail des portails
pour accéder à tous les portails thématiques de Wikipédia