John Colleton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sir John Colleton (1608-1666), 1er baronnet, est un planteur de la Barbade qui fit ses classes lors de la guerre civile anglaise du roi Charles II contre le parlement, et l'un des amis de John Yeamans, gouverneur entre 1672 et 1674 de la Colonie de Charleston après avoir été fondateur en 1665 de la Colonie du Cape Fear, beaucoup plus au nord.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sir John Colleton fut avec William Berkeley l'un des seuls Huit Lord propriétaires de Caroline à vivre sur ses terres. Il amena dans la colonie de Charleston un groupe de colons de la Barbade qui apportèrent leurs esclaves africains et introduisirent la culture du riz. Il eut trois fils, Peter, Thomas, et James qui reçurent les titres de Landgrave (prince résident).

John Colleton, était considéré comme l'un des hommes d'affaires les plus entreprenant à l'époque de la révolution sucrière, avec Samuel Farmer, Thomas Kendall, Peter Leare, Thomas Modyford, Daniel Searle, Constantine Silvester, George Stanfast, Timothy Thornhill, Humphrey Walrond, et Francis Lord Willoughby[1].

Avec Sir Thomas Modyford, Sir James Drax, Sir Peter Leare, et Sir John Yeamans, Sir John Colleton, est décrit comme un des "chevaliers" du sucre, anobli par le roi grâce à sa fortune gagnée dans l'exploitation du sucre et de la traite négrière à la Barbade[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://www.danbyrnes.com.au/blackheath/slavebc.htm

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]