HP-35

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir HP35.
HP-35

Commercialisée en janvier 1972 par Hewlett-Packard[1], la HP-35 est la première calculatrice scientifique qui devient célèbre sous le nom de « règle à calcul électronique ».

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La HP-35 était la première calculatrice de poche de Hewlett-Packard et a été présentée quand la plupart des calculatrices, y compris les modèles chers de bureau, avaient seulement les quatre opérations. La HP-35 était la première calculatrice de poche munie des fonctions transcendantes élémentaires et utilisant la notation polonaise inversée (RPN)[2].

Elle fonctionnait avec un système d'affichage à diodes électroluminescentes et était alimentée par trois piles (1,5 V) ou batteries du type AA/LR 6 (avec chargeur secteur fourni).

Les fonctions mathématiques (trigonométrie, exponentielles) étaient calculées grâce à une adaptation de l'algorithme CORDIC proposée par John Stephen Walther, de Hewlett Packard. Le numéro 35 venait, selon Clifford Pickover, du fait qu'elle possédait 35 touches[3].

En trois ans, au prix de 395 dollars, elle fut vendue à 300 000 exemplaires.

Pour l'anecdote, en 1972 la HP-35 coûtaient à peu près la moitié du salaire mensuel d'un enseignant, Il était donc hors de question de les mettre sans protection à disposition d'un public d'étudiants, c'est pourquoi HP vendait un « socle » destiné à accueillir ses machines[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) All of HP’s Calculators, HP Solve no 20, août 2010, sur le site h20331.www2.hp.com.
  2. (en) HP-35, sur le site The Museum of HP Calculators
  3. (en) Clifford Pickover, The Math Book, 2009, page 446.
  4. En l'occurrence une monumentale gueuse de fonte de 10 kg dotée d'un alvéole dans laquelle la machine était maintenue par de robustes fixations.

Liens externes[modifier | modifier le code]