Calculatrice scientifique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Calculatrice programmable.

Une calculatrice scientifique est un type de calculatrice électronique possédant diverses possibilités d'applications scientifiques : fonctions trigonométriques usuelles, calcul de logarithmes ou, dans le cas des calculatrices graphiques, la capacité de tracer des graphiques.

La calculatrice scientifique ne doit pas être confondue avec la calculatrice programmable. Si les fonctions scientifiques peuvent être implémentées dans une calculatrice programmable, cette dernière, par sa capacité à recevoir via son langage de programmation des algorithmes plus ou moins complexes, et susceptibles de mettre en œuvre plusieurs calculs appliqués sur des données, est de la famille des ordinateurs. La calculatrice scientifique, pour sa part, correspond à la famille des calculateurs, c'est-à-dire capables de réaliser un calcul, sans qu'intervienne de notion algorithmique.

Le 4 janvier 1972, Hewlett-Packard commercialise la HP-35, première calculatrice scientifique de poche, qui utilise la notation polonaise inverse[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Hewlett-Packard lance la HP 35 », sur espace-turing.fr,‎ 4 janvier 1972 (consulté le 27 octobre 2012)

Articles connexes[modifier | modifier le code]