Gurdwārā

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gurdwârâ)
Aller à : navigation, rechercher
Un gurdwara à Amritsar.

Un gurdwārā (Panjâbîਗੁਰਦੁਆਰਾ, gurdu'ārāਗੁਰਦਵਾਰਾ, gurdvārā ; littéralement « la porte du Gurū »[1]) est le lieu de culte des Sikhs, aussi bien temple que simple lieu de réunion.

Il existe des milliers de gurdwārā à travers le monde, les six plus emblématiques étant situées en Inde. La plus sainte et la plus connue d'entre elles est le Temple d'Or (Harmandir Sahib) à Amritsar, dans le Penjab.

Les Cinq Takhts Sacrés[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Les cinq Takhts.

Après le Temple d'Or, cinq gurdwārās historiques, connues sous le nom des Cinq Takhts (Trônes) ont une grande importance pour les sikhs, et sont considérés comme le siège de la communauté. L'un d'eux est l'Akal Takht, faisant partie du complexe du Harmandir Sahib.

Déroulement de la réunion[modifier | modifier le code]

La congrégation s'y trouve assise par terre, pieds nus et têtes couvertes en présence du Siri Guru Granth Sahib et prie, écoute et chante les Shabad Kirtan, hymnes dévotionnels qu'il contient. Au cours de l'office, le granthi (ou lecteur) en lit un hukam, un texte choisi au hasard sur lequel chacun est appelé à méditer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. de gurū', maître et dvāra, porte

Voir aussi[modifier | modifier le code]