Guerre du cochon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

48° 27′ 41.91″ N 123° 00′ 23.81″ O / 48.4616417, -123.0066139

Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Guerre des cochons.

La guerre du cochon (en anglais : Pig War) est une confrontation sans mort (escalade militaire) entre le 15 juin et octobre 1859 entre les États-Unis et l'Empire britannique sur la frontière entre ces deux entités en Amérique du Nord britannique, dans l'actuelle zone des îles San Juan. Le territoire en litige était cet archipel qui se situe entre l'île de Vancouver et le continent nord-américain. Finalement, un compromis est trouvé sur la base du souhait américain.

La guerre du cochon est ainsi appelée parce qu'elle a été déclenchée par un coup de feu sur un cochon qui fut la seule victime de la « guerre ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]