Guerre des cochons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La guerre des cochons fait référence à un conflit économique (1906-1909) dans lequel l'empire Habsbourg impose un blocage des frontières à la Serbie. Cette guerre est appelée la guerre des frontières en serbe (Царински рат ou Carinski rat).

Événements précuseurs[modifier | modifier le code]

Au début du XXe siècle, la Serbie n'est, au moins économiquement, guère plus qu'un satellite de l'empire Habsbourg. À cette époque, le principal produit d’exportation de la Serbie est le porc à destination de l'empire austro-hongrois. Quand la Serbie décide, pour gagner un peu d'indépendance, d'ouvrir de nouveaux marchés vers d'autres pays, particulièrement la Bulgarie et la France, Vienne décide de punir les Serbes par des sanctions économiques. Plus précisément, pour réduire sa dépendance économique envers l'empire austro-hongrois, la Serbie commence à importer des munitions françaises plutôt qu’autrichiennes et établit en 1905 avec la Bulgarie une union douanière. Les produits autrichiens deviennent de par leur prix invendables en Serbie.

La « guerre »[modifier | modifier le code]

L'Autriche répond en 1906 en fermant ses frontières au porc serbe mais cette action échoue et la Serbie trouve d'autres acquéreurs pour son porc. La Serbie, qui refuse de s'agenouiller devant Vienne, obtient des prêts de la France pour développer son industrie destinée au commerce international, achète des produits à l'Allemagne, et fait pression sur les provinces de Bosnie et d’Herzégovine, administrées par l'Autriche, pour avoir un accès sur la mer Adriatique. Cela peut se voir dans les statistiques de l'époque publiées dans l'édition de 1911 de l'Encyclopædia Britannica :

Commerce extérieur du Royaume de Serbie
Édition 1911 de l'Encyclopædia Britannica, vol. 24, p. 688
1904 1905 1906 1907 1908
Exportations (milliers de £) 2 486 2 879 2 864 3 259 3 019
Importations (milliers de £) 2 437 2 224 1 773 2 823 3 025
Balance commerciale (milliers de £) 49 655 1 091 436 -6
Exportations/Importations (%) 102 129 162 115 100

La Russie soutient les actions serbes et la guerre entre l'Autriche-Hongrie et la Russie n'est évitée que part l'ultimatum allemand de 1909 demandant l'arrêt des aides russes à la Serbie.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Ce conflit est décisif dans la décision de l'Autriche-Hongrie d'attaquer la Serbie en 1914. Ce conflit est une des causes de la crise bosniaque.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Misha Glenny, The Balkans 1804-1899: Nationalism, War and the Great Powers (London : Granta Books, 1999), pp. 281-2.