Grotte de Pendejo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La grotte de Pendejo est un site archéologique du Nouveau-Mexique qui aurait livré des indices d'occupations humaines antérieures à la période Clovis. Des doutes ont été émis quant à l'ancienneté ou au caractère anthropique de certains vestiges qui y ont été découverts.

Présentation générale[modifier | modifier le code]

La grotte de Pendejo s'ouvre dans une falaise calcaire permienne donnant sur Rough Canyon et d'anciens lacs glaciaires qui ont attiré des troupeaux de mastodontes, de bisons, de chevaux (Equus caballus), et de camélidés maintenant éteints. Pendejo est situé à une cinquantaine de kilomètres au sud d'Alamogordo, au Nouveau-Mexique et à environ 15 kilomètres au nord-est de l'extrémité méridionale des montagnes de Sacramento. La grotte est orientée nord-sud avec une profondeur de 13 m et de 6 m de large avec une hauteur d'environ 8 m de haut. Avant la fouille, le sol était recouvert d'environ 2,50 m de dépôts secs. Vingt-deux unités stratigraphiques extrêmement bien définies ont été mises en évidence dans la grotte. 72 dates au carbone 14 ont été obtenues à partir de charbon de bois, de bois et d'autres restes végétaux. 60 de ces datations remontent à la période de pré-Clovis.

La fouille de la grotte a été effectuée entre 1990 et 1993 sous la direction de Glenn DeGarmo, responsable à l'Office de la gestion environnementale du Nouveau-Mexique. Pendant les fouilles, les matériaux récupérés ont été analysés par un panel interdisciplinaire de scientifiques dans des spécialités aussi complémentaires que la géologie, la climatologie, la paléontologie, la botanique et la palynologie (étude des spores et des pollens). Il a ainsi été possible de dater et de reconstituer le cadre naturel et l'environnement des premiers habitants du site.

Analyses scientifiques[modifier | modifier le code]

Un total de 171 échantillons de charbon de bois, de bois, d'ossements d'animaux transformés en outils, de feuilles, de graines, de fibres et de résidus ont été rassemblés à partir de 19 des 22 unités stratigraphiques principales pour datation au radiocarbone. Les échantillons ont été placés dans des fioles stériles et scellées avant analyse. Les échantillons ont été soumis aux laboratoires de l'Université de Californie à Los Angeles, au laboratoire de recherches de l'Université de Washington et au Lawrence Livermore National Laboratory, Livermore, CA (laboratoire travaillant pour l'University of California for the Department of Energy's National Nuclear Security Administration).
Les âges s'étendent dans une fourchette allant de 33 000 ans à plus de 55 000 ans.

  • Une pointe d'alène ou de lance a été découverte dans un os de cheval d'une espèce aujourd'hui disparue, Equus alaskae. L'ensemble reposait dans une couche stratigraphique et fut daté de 36 000 ans.
  • Un humérus de bison de Pendejo faisant apparaître 5 entailles martelées au moyen d'une pierre a été daté de 51 000 ans.
  • La phalange d'un cheval éteint (Equus alaskae), daté de 32 000 ans, a été trouvé préparé et fendu en vue d'être bouilli pour le potage, pratique courante dans les cultures anciennes.
  • Des cheveux humains ont également été trouvés dans les unités stratigraphiques se situant entre 13 000 ans et 20 000 ans.

Controverses[modifier | modifier le code]

L'âge et la nature anthropique de certains vestiges mis au jour dans la grotte de Pendejo ont été contestés par certains auteurs :

  • pour Brian S. Shaffer et Barry W. Baker, les empreintes de main dans l'argile constituant la seule preuve de présence humaine à - 36 000 ans sont douteuses[1].
  • pour Dena F. Dincauze, qui a participé aux fouilles, il existe de sérieux problèmes de remaniements post-dépositionnels liés à la présence de terriers de rongeurs ayant pu conduire au déplacement de certains vestiges vers des couches plus anciennes[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « How Many Epidermal Ridges per Linear Centimeter? Comments on Possible Pre-Clovis Human Friction Skin Prints from Pendejo Cave », Brian S. Shaffer, Barry W. Baker, American Antiquity, Vol. 62, No. 3, 1997, pp. 559-560.
  2. « Regarding Pendejo Cave: Response to Chrisman et al », Dena F. Dincauze, American Antiquity, Vol. 62, No. 3, 1997, pp. 554-555.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • J.G. Libby et R.S. MacNeish, Pendejo Cave, Anthropology / Archaeology, the Andover Foundation for Archaeological Research, University of New Mexico Press, 2006.
  • D. Chrisman, R.S. MacNeish, J. Mavalwala et H. Savage, « Late pleistocene human friction skin prints from Pendejo Cave, New Mexico », American antiquity, 1996, vol. 61, ISSN 0002-7316.