Grèbe mitré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Grèbe mitré (Podiceps gallardoi) est une espèce d'oiseau aquatique appartenant à la famille des Podicipedidae. Il fut découvert récemment en Argentine (en 1974), où on l'appelle macá tobiano. Il est exclusif de la Patagonie, en Argentine dans la province de Santa Cruz, et dans les régions avoisinantes du Chili.

Description[modifier | modifier le code]

Le grèbe mitré a une taille moyenne d'environ 30-35 cm, son plumage est caractéristique : le cou et le ventre sont blancs et contrastent avec son dos noir. Ses ailes sont blanches avec quelques plumes noires, son bec est brun-bleu foncé ainsi que ses pattes.

Habitat[modifier | modifier le code]

On estime qu'il existe entre 3 000 et 5 000 individus, groupés dans quelque 130 lagunes de la steppe patagonique, essentiellement sur le plateau central de la province de Santa Cruz. Ils y vivent le printemps et l'été, mais en hiver, lorsque ces lagunes gèlent, ils migrent vers la côte atlantique de cette même province de Santa Cruz.

Mode de vie[modifier | modifier le code]

Ils sont bon nageurs et vivent en groupe nombreux. Ils ne volent que la nuit. Ils sont intimement liés aux lagunes d'eaux profondes et transparentes, où pousse une algue dénommée localement Vinagrilla (Myriophyllum elatinoides), plante où se réfugie leur aliment, des organismes invertébrés, lymnéoidés du genre Lymnaea, et crustacés amphipodes. Avec cette algue, ils construisent des plateformes flottantes pour y copuler et ensuite y construire leur nid. Le grèbe mitré pond deux œufs dont sortira un seul poussin.

Prédateurs[modifier | modifier le code]

Les goélands dominicains (Larus dominicanus), sont pour eux de redoutables prédateurs. Ils détruisent leurs œufs et dévorent les poussins. On a constaté que seulement deux de ces goélands peuvent dévaster toute une colonie de 200 grèbes, ruinant ainsi les efforts reproductifs de toute une saison. Dans une moindre mesure, le foulque à jarretières (Fulica armillata) détruit leurs œufs et usurpent leurs nids.

Ce n'est qu'en 1994 qu'Andrés Johnson et Alejandro Serret percèrent le secret de leur aire de distribution hivernale - qui restait un mystère - sur les côtes atlantiques de la province de Santa Cruz. Là aussi les grèbes mitrés doivent faire face à d'importants problèmes, comme les rejets pétroliers ou les captures accidentelles dans les filets de pêche.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :