Gobliiins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gobliiins
Image illustrative de l'article Gobliiins

Éditeur Amiga, Atari ST, DOS, Mac OS
Coktel Vision
iOS
Bulkypix
Développeur Amiga, Atari ST, DOS, Mac OS
Coktel Vision
iOS
DotEmu
Concepteur Pierre Gilhodes
Muriel Tramis

Date de sortie Amiga, Atari ST, DOS, Mac OS
1991
iOS
2010
Genre Aventure en pointer-et-cliquer
Mode de jeu Solo
Plate-forme Amiga, Atari ST, DOS, Mac OS, iOS, Android

Gobliiins est un jeu vidéo d'aventure en pointer-et-cliquer créé par Muriel Tramis et Pierre Gilhodes et sorti en 1991. Le jeu a été réédité pour iOS en 2010 par Bulkypix.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le bon roi Angoulafre est devenu fou à lier pour des raisons mystérieuses. La cour décide d'envoyer trois lutins (Oups, Ignatius et Asgard) chez le sorcier Niak pour qu'il les aide à trouver un remède.

Jouabilité[modifier | modifier le code]

Le jeu permet de contrôler trois personnages à l'écran. Chacun possède des qualités propres :

  • Oups, le technicien, peut ramasser des objets et les utiliser sur quelque chose d'autre, ou tout seuls. Il ne peut porter qu'un seul objet à la fois.
  • Ignatius, le magicien, peut jeter des sorts qui ont des effets souvent imprévisibles.
  • Asgard, le guerrier, peut donner des coups de poing ou grimper des cordes.

Les protagonistes peuvent mourir : une barre d'énergie collective se trouve au bas de l'écran. Chaque blessure, grande frayeur ou mauvaise utilisation d'objet vide en partie la barre. Si la barre devient vide, la partie est perdue.

Autour du jeu[modifier | modifier le code]

  • Les trois « i » du titre font référence aux nombres de lutins (ou goblins) que l'on contrôle dans le jeu. Au fur et à mesure de la série, il y a à chaque fois un « i » de moins, et un lutin en moins à contrôler, bien que l'on puisse aussi contrôler dans certaines parties un personnage supplémentaire.
  • La série Goblins est plus souvent classée dans la catégorie « jeu d'énigmes » que « jeu d'aventure », ce qui est apparemment dû à la prédominance des énigmes et le manque de dialogues.
  • Oups, Ignatius et Asgard s'appellent respectivement Dwayne, Hooter et BoBo en version anglaise.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]