Bulkypix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bulkypix

alt=Description de l'image Bulkypix Logo.png.
Création 2008
Fondateurs Olivier Pierre
Vincent Dondaine
Élodie Martinaud
Frédéric Lemaître
Frédéric Paris
Bruno Tesse
Philippe De Azevedo
Loïc Leroux
Cyril Tourtzevitch
Arnaud Montaudouin
Forme juridique SAS
Siège social Drapeau de France Vélizy-Villacoublay (France)
Activité Développement et édition de jeux vidéo
Effectif env. 50 (2013)
Site web bulkypix.com

Bulkypix est une entreprise française spécialisée dans le développement et d'édition de jeux vidéo. La société a édité plus de 100 jeux, principalement à destination du marché mobile (smartphones et tablettes iOS / Android) mais aussi sur le web, Facebook et sur PC. Parmi les plus gros succès sortis, on peut citer My Brute, Saving Private Sheep, Autumn Dynasty, The Sandbox ou encore CandyMeleon.

Activité[modifier | modifier le code]

Développeur et éditeur[modifier | modifier le code]

L'activité principale de Bulkypix est le développement et l'édition de jeux vidéo. Parmi ses licences originales créées et réalisées en interne, on peut citer les succès Hysteria Project, My Brute et Saving Private Sheep. De nombreux jeux édités ont également connu beaucoup de succès : Babel Rising en 2009, Pix'n Love Rush en 2010, Another World : Édition 20e anniversaire et PyramidValley Adventure en 2011, Autumn Dynasty et The Sandbox en 2012, CandyMeleon et Type:Rider en 2013. Depuis sa création, le studio a édité plus de 100 titres.

Article connexe : Liste de jeux Bulkypix.

Le soutien au jeu vidéo indépendant fait partie de la philosophie de l'entreprise[1].

Activité de prestation[modifier | modifier le code]

L'une des activités importantes de Bulkypix est la réalisation de jeux et d'application pour le compte de clients[2] :

L'entreprise intervient à la fois dans le conseil et le développement (création originale et portages) et met en avant son expertise multiplate-forme (smartphones, tablettes, réseaux sociaux, web, télé connectée)[2]. Elle propose également du placement de marques dans les jeux de son catalogue et du sponsoring de jeu[2].

Recherche et développement[modifier | modifier le code]

Bulkypix travaille et a œuvré sur plusieurs projets de recherche et développement dans le domaine de l'interactivité et des jeux vidéo. En 2011, un projet de recherche sur la vidéo interactive sur smartphones a été financé par une aide à l'innovation d'Oséo[5]. Bulkypix a collaboré avec l'Institut de recherche en informatique de Toulouse (IRIT) sur des thématiques telles que la réalité augmentée et la géolocalisation[5]. En 2012, la société est chef de file du projet Polymathic labellisé par Cap Digital dans le cadre de l'appel à projets « Technologies de numérisation et de valorisation des contenus culturels, scientifiques et éducatifs ». et développé en partenariat le CNAM, Kylotonn, MocapLab et XediX[6],[7].

Historique[modifier | modifier le code]

Création et extension[modifier | modifier le code]

Bulkypix a été fondée par des anciens de Vivendi Games Mobile[8]. Bulkypix est gérée par un comité directeur[9]. L'entreprise a commencé par développer et édité des jeux sur iPhone avant de se diversifier. Elle a notamment acquis un catalogue de jeux conséquent sur le système d'exploitation Android, qui a fait l'objet d'un partenariat avec le réseau social Renren pour la distribution de 17 jeux en Chine[10].

Depuis 2010, l'entreprise possède un bureau à San Francisco[11]. Le marché américain représente plus de 40 % de l'activité de l'entreprise[9]. Début janvier 2011, la société rachète le studio Uacari.

Levées de fond et investissements[modifier | modifier le code]

18 mois après la création de l'entreprise, Bulkypix réalise une première levée de fonds avec Oterma, une holding d'investissement dans les PME[8]. Celle-ci avait pour objectif d'accroître le catalogue de jeux et d'accélérer la R&D[8]. En 2012, c'est dans cette même optique qu'Axa Private Equity (renommé Ardian en 2013) est entré au capitale de l'entreprise[8]. Cette même année, l'entreprise annonce consacrer une enveloppe de plusieurs millions de dollars aux « développeurs indépendants »[1].

Distinctions du studio[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Bulkypix : 3 millions de dollars pour les développeurs indés de Julien Chièze, 25 juillet 2012, Gameblog.fr.
  2. a, b et c (fr) Bulkypix - Marques / Licences / Agences : Conseil et développement
  3. Bulkypix présente l'application facebook "Dans la peau d'un marin", avec Euro RSCG C&O, pour la Marine Nationale, 7 février 2012, AFJV.
  4. (fr) Le musée du Louvre lance la nouvelle version de son application mobile avec BulkyApps, 16 décembre 2011, AFJV.
  5. a et b (fr) Bulkypix : Partenaires institutionnels sur le site officiel de BulkyApps.
  6. (fr) Bulkypix, Kylotonn, MocapLab, XediX et le Cnam annoncent le projet R&D Polymathic, 25 septembre 2012, AFJV.
  7. (fr) Appel d'offre dans le cadre du projet Polymathic, 24 juillet 2013, AFJV.
  8. a, b, c et d (fr) Une première levée de fonds pour BulkyPix qui s’installe aux États-Unis, 31 août 2010, AFJV.
  9. a et b (fr) Bulkypix est pressé de croître, 20 janvier 2011, La Tribune.
  10. (fr) Le spécialiste des jeux mobiles BulkyPix se renforce en Chine de Juliette Raynal, 12 juin 2013, FrenchWeb.fr.
  11. (en) Bulkypix s'étend aux États-Unis de Thomas Cusseau, 6 septembre 2010, Gamekult.
  12. (fr) Hysteria Project récompensé lors du festival du jeu vidéo, 24 septembre 2009, MacWorld.fr.
  13. (en) GOTY 2012 - Best Studio : Bulkypix de Nigel Wood, 31 décembre 2012, TouchGen.
  14. (fr) Le palmarès des European Indie Game Days Awards dévoile les 5 jeux vidéo indépendants récompensés d'Emmanuel Forsans, 26 octobre 2013, AFJV.