Francis Cadell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cadell.
Francis Cadell

Le capitaine Francis Cadell (9 février 1822 Cockenzie (en) (Écosse)- mars 1879 assassiné sur son bateau au large des Indes orientales néerlandaises) est l'un des principaux explorateurs de l'Australie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Il fut élevé à Édimbourg puis en Allemagne avant de s'engager dans la marine. Il combattit en Chine pendant la guerre de 1840 puis il émigra en Amérique du Sud où il apprit la navigation fluviale sur l'Amazone avant d'aller en Australie en 1849 en espérant y trouver de l'or.

En 1850, le gouvernement australien offrit une prime de 4000 £ aux propriétaires des deux premiers bateaux à vapeur qui remonteraient le Murray jusqu'à son confluent avec la Darling. Cadell passa commande d'un bateau à Sydney et en attendant sa construction explora le fleuve dan un canot dans lequel, avec quatre hommes il parcourut près de 2 000 km.

En juin 1853, avec son bateau à vapeur, le Lady Augusta, il franchit les brisants de l'embouchure du Murray et le 28 août il partit de Goolwa en compagnie du gouverneur de l'État, Sir Henry Young et de son épouse. Ils revinrent à leur point de départ le 14 octobre après avoir remonté le fleuve sur 2 200 km.

Quelques mois plus tard, il avait vérifié que le Murray était navigable jusqu'à Albury et la Murrumbidgee jusqu'à Gundagai. Cadell transporta une grande quantité de laine et il espérait un commerce florissant avec la mise en valeur de la Riverina. Il s'associa avec d'autres personnes pour créer la River Murray Navigating Company.

Mais la création de droits de douanes entre États et le refus des trois colonies de s'associer pour mettre en valeur la rivière provoqua la faillite de la compagnie qui avait pourtant bien démarré son existence.

Ayant tout perdu, il alla dans l'État de Victoria pour trouver du travail dans l'est du Gippsland. Alors qu'il était là, il eut connaissance que deux explorateurs Burke et Wills se proposaient de traverser l'Australie depuis Melbourne jusqu'au golfe de Carpentarie. Cadell s'offrit de transporter le matériel par bateau gratuitement mais refusa de laisser à Burke la direction de l'expédition. Celui-ci refusa l'offre et fit transporter le matériel par terre ce qui retarda beaucoup l'expédition.

Puis il émigra en Nouvelle-Zélande où il fut employé par le gouvernement du pays.

En février 1867, le gouvernement d'Australie-Méridionale l'envoya dans le Territoire du Nord pour y trouver une région à mettre en valeur. Mais le climat et la distance avec les autres centres de population ne lui permirent pas de trouver une solution satisfaisante.

Cadell entreprit alors de faire du commerce dans les Indes orientales et alors qu'il faisait route vers les îles Kei près de la Nouvelle-Guinée, il fut assassiné par un de ses marins en mars 1879.