Forces productives

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les forces productives représentent les moyens naturels utilisables : les hommes eux-mêmes, les forces productives matérielles ou moyens de production, les machines, la technique que la société utilise pour vivre.

Il y a trois aspects fondamentaux des forces productives : le degré de qualification, le degré de collectivisation et le degré de mise en œuvre.

Différents modes de production sont caractérisés de différentes manières par ces aspects. Par exemple, selon Karl Marx, le « mode de production asiatique » met l'accent sur le degré de collectivisation, le mode de production capitaliste demande un fort degré de qualification, le mode de production esclavagiste (empire romain) met l'accent sur le degré de mise en œuvre (rassembler beaucoup d'esclaves sans qualification pour réaliser de grands œuvres). Cette tripartition a cependant, depuis l'époque de Marx, été remise en question, y compris par les marxistes.

Le terme "forces productives" est employé par Charles Dupin qui publia en 1827 un "Tableau des forces productives et commerciales de la France".

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]