Finarfin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Finarfin
Personnage de fiction apparaissant dans
l'œuvre de J. R. R. Tolkien

Alias Arafinwë
Origine Valinor
Sexe Masculin
Caractéristique(s) Elfe, Ñoldo
Entourage Eärwen
Finwë,
Míriel,
Fingolfin

Créé par J. R. R. Tolkien
Roman(s) le Silmarillion

Finarfin est un personnage du légendaire de l'écrivain britannique J. R. R. Tolkien, apparaissant notamment dans Le Silmarillion. Finarfin est un Elfe Ñoldo, troisième fils de Finwë, et le plus jeune des demi-frères de Fëanor. Il est dit que seule sa maison parmi toutes celles des Ñoldor possédait des cheveux blonds, venant de sa mère, Indis. Son nom en quenya est Arafinwë, qui signifie « Noble Finwë », lequel a été adapté en sindarin par Finarfin[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Il fut le seul, accompagné de son peuple, à rester en Aman lors de l'exil de Ñoldor, et donc le seul à respecter la volonté des Valar, effrayé notamment par la prophétie de Mandos.

Tous ses enfants (Finrod, Angrod, Aegnor et Galadriel) suivirent Fëanor en Terre du Milieu. Angrod et Galadriel sont ceux qui survécurent le plus longtemps et assurèrent la descendance de la suite de la maison de Finarfin.

Dans Le Silmarillion, on dit de lui qu'il « était le plus juste et qu'il avait le cœur le plus sage, et que par la suite il eut pour amis les enfants d'Olwë, le seigneur des Teleri et qu'il épousa sa fille Eärwen ». Et en effet, il prévint les Ñoldor lorsqu'il vit la fierté de Fëanor s'accroître, ainsi que sa jalousie envers le pouvoir de son père. Il s'opposa aussi à la marche de Fëanor contre Morgoth, mais ne fut pas écouté. Et alors que Fëanor s'entêtait dans la bataille, car il voulait tenir son serment, Finarfin le quitta, entraînant avec lui de nombreux Teleri de la maison d'Olwë et ils obtinrent le pardon des Valar.

Ses relations avec Fëanor sont troubles (voire hostiles dans certains extraits du Silmarillion), car ce dernier n'aimait pas le remariage de son père avec Indis, et n'aimait pas non plus les deux enfants qui naquirent de cette union. Et contrairement à Fingolfin, son frère aîné, il refusa de suivre Fëanor et de partir en Terre du Milieu et devint le Seigneur des Ñoldor de la cité de Tirion, en Aman.

Quoi qu'il en soit, il resta en Aman avec les Valar et ne périt pas dans le tumulte engendré par Fëanor et ses fils, ni dans les guerres contre Morgoth.

Famille[modifier | modifier le code]

 
Finwë
 
Indis
 
Olwë
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fingolfin
 
Finarfin
 
Eärwen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Finrod
 
Angrod
 
Aegnor
 
Galadriel
 
Celeborn
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Orodreth
 
 
 
 
 
 
 
Celebrían
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Finduilas
 
Gil-galad
 
 
 
 
 
 

Création et évolution[modifier | modifier le code]

Critique et analyse[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Les récits dans lesquels Finarfin apparaît n'ont pas été adaptés au cinéma, à la télévision ou à la radio.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]