Figure de Lichtenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Des figures de Lichtenberg modernes, ou arborescences électriques, dans un bloc d'acrylique transparent. On croit que le modèle de décharge en fractale s'applique jusqu'au niveau moléculaire. Taille réelle : 3" × 3" × 2" (76 mm × 76 mm × 51 mm)

Une figure de Lichtenberg est une image produite par une décharge électrostatique qui peut se former sur la surface ou l'intérieur d'un matériau isolant. Ces figures sont nommées en l'honneur du physicien allemand Georg Christoph Lichtenberg qui les a originalement découvertes et étudiées. Au temps de leur découverte, on pensait que leur apparence aiderait à déterminer la nature des « fluides » électriques positif et négatif.

En 1777, Lichtenberg construit un important électrophore afin de générer de l'électricité statique sous une forte tension électrique via l'induction électrostatique. Après la décharge de cette tension à la surface d'un isolant, ces images ont pu être fixées dans de la poussière : c'est aussi la découverte du principe de base de l'électrophotographie.

C'est d'autre part une découverte préliminaire à celle de la physique de l'état plasma. Les figures de Lichtenberg sont également des exemples de fractales.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :