Fernando Camargo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Camargo Flechas est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Camargo ; le second, maternel, souvent omis, est Flechas.
Luis Fernando Camargo Flechas
Image illustrative de l'article Fernando Camargo
Informations
Nom Luis Fernando Camargo Flechas
Surnom Veneno
Date de naissance 17 décembre 1977 (36 ans)
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Équipe actuelle Boyacá se atreve-LC Boyacá
Spécialité grimpeur
Équipes amateurs
2007

2009
2010
2011

2012
2013
2014
Gobernación de Boyacá - Alcadía de Paipa
Lotería de Boyacá
Boyacá Orgullo de América
Boyacá Orgullo de América - Lotería de Boyacá
Lotería de Boyacá-EBSA
EBSA-Indeportes Boyacá
Boyacá se atreve-LC Boyacá

Luis Fernando Camargo Flechas (né le 17 décembre 1977) est un coureur cycliste colombien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tour de Colombie 2012[modifier | modifier le code]

Toujours très incisif, il réussit, à près de 35 ans, un Tour de Colombie remarquable. Même s'il échoue de peu par deux fois, il persiste et remporte deux victoires d'étape. De plus, il s'octroie le classement du meilleur grimpeur, tout en terminant sixième au classement général final[1].

Dans la quatrième étape, il intègre une échappée d'une vingtaine de coureurs. Dans l'ascension de l'Alto de La Línea (classé en hors-catégorie), il impose le rythme et lâche, un à un, ses compagnons. Il franchit en solitaire le sommet, avec 2'47" d'avance sur le groupe du leader Félix Cárdenas. Dans la descente, Juan Diego Ramírez descend le plus vite et forme un trio d'échappés, avec Camargo et son équipier Rodolfo Torres, qui l'ont pris en chasse. Fabio Duarte, Félix Cárdenas et Didier Sastoque reviennent dans les cent derniers mètres de l'étape sur Ramírez et Camargo. Cárdenas prend le meilleur sur Ramírez, à bout de force, Duarte sautant sur la ligne Camargo, pour la troisième place[2]. Ce jour-là, il s'empare du maillot du meilleur grimpeur[3], qu'il ne quittera plus jusqu'à la fin du Tour.

Dans la sixième étape, Fernando Camargo s'enfuit dans le premier col pour consolider son maillot de leader de la montagne. Il passe ensuite, seul en tête, les autres prix du meilleur grimpeur. Camargo est repris dans le dernier kilomètre de l'étape, par un groupe d'échappés [4], après soixante-dix kilomètres seul. Il se replace, néanmoins, à la septième place du classement général provisoire[4]. Camargo sort des dix premiers du général, à la suite d'une cassure à l'arrivée de la huitième étape[5].

Le lendemain, il arrive à ses fins en remportant sa première victoire d'étape. Au pied du col de première catégorie qui amène à Manizales (terme de l'étape), Fernando Camargo accélère, lâche le peloton et revient sur les échappés. Camargo réussit à terminer seul pour remporter l'étape, quelques secondes devant Félix Cárdenas. Il remonte ainsi au cinquième rang du classement général[6]. Dès le jour suivant, piètre descendeur, Camargo se fait piéger par le leader Félix Cárdenas, dans la descente de l'alto de Minas[7].

Fernando Camargo lui s'impose pour la seconde fois lors d'une arrivée d'étape, dans le contre-la-montre individuel qui clôt la 62e édition du Tour de Colombie. La première partie est plane puis l'épreuve se termine par l'ascension de l'alto de Las Palmas, difficulté classée en première catégorie. Il domine Félix Cárdenas (pourtant vainqueur de cette Vuelta), deuxième à une cinquantaine de secondes[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Le classement de la onzième étape et les différents classements finals du Tour de Colombie 2012 », sur docs.google.com (consulté le 11 novembre 2012)
  2. (es) « Vuelta a Colombia: Félix Cárdenas ‘araña’ el triunfo en Armenia y reafirma su camiseta de líder. Fabio Duarte es segundo en la general », sur revistamundociclistico.com,‎ 16 juin 2012 (consulté le 11 novembre 2012)
  3. (es) « Les différents classements de la quatrième étape du Tour de Colombie 2012 », sur docs.google.com (consulté le 11 novembre 2012)
  4. a et b (es) « Fernando Camargo, héroe sin fortuna, en la Vuelta a Colombia  », sur www.biciciclismo.com,‎ 19 juin 2012 (consulté le 11 novembre 2012)
  5. (es) « Vuelta a Colombia: Byron Guamá victorioso en Dosquebradas. Alejandro Ramírez un día más de líder », sur www.revistamundociclistico.com,‎ 21 juin 2012 (consulté le 11 novembre 2012)
  6. (es) « Vuelta a Colombia: Fernando Camargo alcanzó la gloria en Manizales. Félix Cárdenas recuperó el liderato », sur www.revistamundociclistico.com,‎ 22 juin 2012 (consulté le 11 novembre 2012)
  7. (es) « Vuelta a Colombia: Félix Cárdenas dio un golpe de autoridad en Medellín y se ratifica líder a un día del final », sur www.revistamundociclistico.com,‎ 23 juin 2012 (consulté le 11 novembre 2012)
  8. (es) « Vuelta a Colombia: Félix “El Gato” Cárdenas saca las uñas y retiene su título de campeón », sur www.revistamundociclistico.com,‎ 24 juin 2012 (consulté le 11 novembre 2012)
  9. (es) « Vuelta a Colombia: Fernando Camargo se lleva la cuarta etapa y es el nuevo líder. », sur www.esciclismo.com,‎ 2 août 2007 (consulté le 23 juin 2012)

Lien externe[modifier | modifier le code]