Druon de Sebourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Druon de Sebourg est un saint de l'Église catholique (° 1118, † 1185), patron des bergers dans le Nord de la France, fêté le 16 avril[1], fêté localement chaque année le jour de la fête de la Sainte Trinité.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Épinoy en Artois (aujourd'hui un quartier de Carvin), Druon, d'origine aristocratique, naît à la suite d'une césarienne pratiquée sur sa mère agonisante.

Adolescent, il se fait simple berger, et part neuf fois en pèlerinage à Rome, avant de devenir confesseur et ermite à Sebourg près de Valenciennes.

Canonisation[modifier | modifier le code]

Il est canonisé au XVIIe siècle.

Son culte est associé à celui du bienheureux Pierre de Luxembourg, allié à sa famille.

Hommages posthumes[modifier | modifier le code]

  • L'écrivain Claude Louis-Combet lui a consacré un roman, Les Errances Druon (Corti, 2005), où le saint est dépeint comme un mystique hanté par la culpabilité de la mort de sa mère en couches.

Notes et références[modifier | modifier le code]