Dominique Cornu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dominique Cornu
Image illustrative de l'article Dominique Cornu
Dominique Cornu lors du championnat de Belgique du contre-la-montre de 2008
Informations
Nom Cornu
Prénom Dominique
Date de naissance 10 octobre 1985 (28 ans)
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Équipe actuelle Sunweb-Napoleon Games
Spécialité rouleur
Équipe amateur
2003
2004
2005-2006
WT Waasland
Palmans-Collstrop
Bodysol-Win for Life-Jong Vlaanderen
Équipe professionnelle
2007
2008
2009
2010
2011-2012
2013
2014-
Predictor-Lotto
Silence-Lotto
Quick Step
Skil-Shimano
Topsport Vlaanderen-Mercator
Topsport Vlaanderen-Baloise
Sunweb-Napoleon Games

Dominique Cornu (né le 10 octobre 1985 à Beveren) est un coureur cycliste belge, membre de l'équipe Sunweb-Napoleon Games à partir de 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2006, Dominique Cornu est le premier Belge à remporter le championnat du monde espoirs du contre-la-montre, à Salzbourg[1]. Il reçoit le Vélo de cristal de meilleur jeune cycliste belge de l'année.

Il commence sa carrière professionnelle l'année suivante, chez Predictor-Lotto. Porteur du maillot rose pendant une journée sur les Quatre jours de Dunkerque, il perd sa première place avec les bonifications puis eut une pénalité de 10 secondes pour un sprint irrégulier, et termine troisième de la course. La même année, il prouve ses qualités de rouleur au niveau professionnel, terminant cinquième du Championnat de Belgique contre-la-montre, puis 11e du Championnat du monde contre-la-montre.

L'année 2008 est une année olympique, et Cornu se concentre d'abord les épreuves sur piste. En mars 2008, il participe à l'épreuve de poursuite des championnats du monde de cyclisme sur piste à Manchester. Il prend la douzième place en battant le record de Belgique de 4 secondes, en 4 minutes 22 secondes 786. Ce résultat ne suffit cependant pas à le qualifier pour les Jeux olympiques[2]. En août, il termine troisième des Championnats de Belgique contre-la-montre, puis participe au Tour d'Espagne, son premier grand tour.

En août 2008, Dominique Cornu choisit de rejoindre pour 2009 l'équipe Quick Step, en compagnie de son coéquipier Dries Devenyns[3]. Cornu obtient la troisième place dans le Tour de Belgique, en étant performant dans l'étape reine et dans le contre-la-montre final, ainsi que la troisième place du championnat de Belgique contre-la-montre.

L'année suivante, il évolue dans l'équipe Skil-Shimano. Il se met de nouveau en évidence dans le Tour de Belgique en y remportant le contre-la-montre[4] et en terminant deuxième du classement final[5]. Il signe en 2011 pour l'équipe australienne Pegasus Sports, mais celle-ci n'obtenant pas de licence ProTour, il rejoint finalement Topsport Vlaanderen-Mercator.

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

  • 2008 : abandon (4e étape)

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Championnats de Belgique[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cornu trouve de l'or », sur dhnet.be,‎ 21 septembre 2006 (consulté en 8 septembre)
  2. (nl) « Wel Belgisch record voor Dominique Cornu maar geen Spelen », sur sportwereld.be,‎ 27 mars 2008 (consulté le 8 septembre 2008)
  3. « Cornu chez le rival, Quick Step », sur cycling-review.eu,‎ 21 août 2008 (consulté le 8 septembre 2008)
  4. (en) « May 29, Stage 4 (ITT): Tijdrit Herzele 16.7km », sur cyclingnews.com (consulté le 30 mai 2010)
  5. (en) « May 30, Stage 5: Herstal 173.7km », sur cyclingnews.com (consulté le 30 mai 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :