Dimitri von Felkerzam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dimitri Gustavovitch von Felkersam
Дмитрий Густавович фон Фелькерзам
armoiries de famille.
armoiries de famille.

Naissance 29 avril 1846
Papenhof
Décès 11 mai 1905
sur le cuirassé Osliabia
Origine Drapeau de la Russie Impériale Empire russe
Arme Marine
Grade Amiral
Années de service 18671905
Conflits Guerre russo-japonaise
Commandement croiseur Empereur Nicolas Ier
2e escadron du Pacifique
Distinctions Ordre de Saint-Vladimir IIIe classe Ordre de Saint-Vladimir

Ordre de Sainte-Anne IIe classe Ordre de Sainte-Anne
Ordre de Saint-Stanislas Ie classe Ordre de Saint-Stanislas
Ordre du Soleil levant

Dimitri Gustavovitch von Felkersam (en russe : Дмитрий Густавович фон Фелькерзам) était un amiral de la marine impériale de Russie né le 29 avril 1846 et mort le 11 mai 1905 sur le cuirassé Osliabia.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il nait dans une famille aristocratique germano-balte ayant une longue histoire au service de la Russie impériale. Son père Gustave était général, son grand-père servait à l'arsenal de Tulsa et son petit-fils fut aussi amiral.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Il entra à l'école des cadets de la marine en 1860 et eu sa première affectation à bord du Pervenets en 1871 comme officier d'artillerie . En 1883, Felkersam fut nommé à bord du croiseur Vladimir Monomakh avant d'obtenir le commandement du croiseur Empereur Nicolas Ier en 1895. Il fut promu contre-amiral et nommé au poste de commandement de l'école de l’artillerie de la Flotte russe de la mer Baltique.

Guerre russo-japonaise[modifier | modifier le code]

Il partit avec la 2e escadre de la Flotte russe du Pacifique pour le soutien à la Flotte du Pacifique en Extrême-Orient. Il était à la tête du deuxième escadron sur l'Osliabia et mourut sur son navire le 11 mai 1905, la veille de la bataille de Tsoushima. Son corps reposait sur la navire et son étendard flottait toujours au mat pour la bataille.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]