Didier Mouron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mouron.
Jesrad, 2006

Didier Mouron (né le 3 juillet 1958 à Vevey) est un artiste suisse naturalisé canadien. Il est le père de l'écrivain Quentin Mouron.

Dès ses premières apparitions publiques en 1976, Didier Mouron se distingue par une utilisation très particulière du crayon mine. La méthode consiste à élaborer des toiles d'un seul trait, en marge de toute notion académique; sans esquisse et sans retouche.

« Ce ne sont pas des dessins au vrai sens du terme car l’on n’y retrouve ni construction ni esquisse. C’est pour cette raison que Didier Mouron définit ses créations comme étant des « peintures au crayon »[1].

« Il agresse la feuille. Il sculpte plus qu’il ne dessine… »[2].

Didier Mouron vit actuellement en Suisse.

Les « Totm »[modifier | modifier le code]

En 2001, Didier Mouron revient en Suisse pour y développer une façon nouvelle de présenter son travail. Une idée inédite qui s’accorde avec son besoin d'indépendance et son ambition d'étendre son œuvre au-delà des murs. Avec la collaboration d’une équipe de designers, Didier Mouron met au point un support qu’il baptise « Totm ». Une structure d’aluminium aux lignes sobres et épurées.

Le Totm représente la fin d'une dépendance ancestrale entre la peinture et le mur.

Expositions sélectives depuis 1976[modifier | modifier le code]

  • Galerie Henry Meyer, Lausanne, Suisse
  • Galerie du Vieux-Port, Québec, Canada
  • Kristen Richards Gallery (Trump Tower), New York, États-Unis
  • Private exhibition at Donald Trump, New York, États-Unis
  • Mason Art, NewYork, États-Unis
  • Mandel & Co, Chicago, États-Unis
  • The Bardufi Collection, Phoenix, États-Unis
  • Designer Showcase, Dallas, États-Unis
  • L.I.D. Fine Arts, Warren (New Jersey), États-Unis
  • Galerie du Matterhorn, Zermatt, Suisse
  • E.G. Cody, Miami, États-Unis
  • Pacific Design Center, Los Angeles, États-Unis
  • Sitag, Genève, Suisse
  • Galerie Cazanove, Pointe-à-Pitre, Guadeloupe
  • Westin Mont-Royal, “Ouvertures”, Montréal, Canada
  • Le Parc, “Ouvertures”, Mt Pèlerin, Suisse
  • S.B.S, “Ouvertures”, Montréal, Canada
  • Musée de l’Aviation Militaire, Payerne, Suisse
  • Espace Arlaud, Lausanne, Suisse
  • Expositions sauvages "Off-the-Wall", États-Unis, Canada
  • Emily Hill, Singapour, Singapour
  • Cité interdite, Pékin, Chine
  • Guangzhou Baiyun International Convention Center, Canton, Chine

Œuvres majeures[modifier | modifier le code]

  • La Marée Descendante, 1985, 74 × 38 cm
  • Rencontre avec Déméter, 1985, 52 × 68 cm
  • Toujours en Vie, 1992, 50 × 39 cm
  • Le Jugement de Pâris I, 2005, 84 × 38 cm
  • Jesrad, 2005, 36 × 27 cm
  • La Chambre, 2008, 35 × 27 cm
  • Combien étaient-ils ?, 2011, 70 × 50 cm

Publications[modifier | modifier le code]

  • Didier Mouron, Éditions Artal, Suisse
  • Des mots, des images, Éditions Primavesi, Canada

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nouvelle Revue de Lausanne, 27 mai 1987
  2. Paris Match, 29 mars 1990
  3. "Passages", de Bernard Novet. Aragos Film Studio, 2003. (www.aragos.ch)