Demi-lune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Demi-lune (homonymie).
Dessin du front Saint-Etienne construit par Vauban à la citadelle de Besançon
Ravelin à la place forte de Valença, Portugal.
Demi-lune protégeant la porte du front Saint-Etienne de la citadelle de Besançon. Une traverse permet de protéger les défenseurs des tirs de côté
Demi-lune (avec réduit) sur le plan-relief de Menin.

Une demi-lune ou ravelin constitue, avec la tenaille située derrière elle, les éléments des fortifications classiques qu'on appelle les dehors. En effet, isolée du corps de place telle une île dans le fossé, elle alterne avec les bastions, pour croiser ses feux avec ceux-ci.

Placée devant la courtine du corps de place mais moins haute qu'elle, elle la dérobe en partie aux vues et aux tirs directs de l'assaillant. Détachée du corps de place et non protégée sur l'arrière, sa prise ne constitue pas un avantage déterminant pour l'attaquant qui a des difficultés pour s'y maintenir et amener de l'artillerie pour attaquer la place elle-même.

Vauban la dote d'un réduit qui complique encore sa capture. Elle sert en outre souvent à protéger les portes de la place.

Demi-lunes remarquables[modifier | modifier le code]

Autres demi-lunes subsistantes[modifier | modifier le code]

Des demi-lunes sont toujours visibles, notamment dans les lieux suivants :

Bergues : réduit de la demi-lune des jésuites
La demi-lune des Jésuites, avec son réduit, vue sur le plan-relief de Bergues.
Calais : tournée vers la ville, la demi-lune de l'Hermitage devant la citadelle

(Liste non-exhaustive)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sébastien Le Prestre de Vauban - Les oisivetés de Monsieur de Vauban, ou ramas de plusieurs mémoires de sa façon sur différents sujets - Traité de la défense des places - Champ Vallon - Seyssel - 2007 - ISBN 978-2-87673-471-5