Dave Meyers (basket-ball)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dave Meyers Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet David William Meyers
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 21 avril 1953 (61 ans)
San Diego
Taille 2,03 m (6 8)
Situation en club
Poste ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
1971-1975 Bruins d'UCLA
Draft NBA
Année 1975
Position 2e
Franchise Lakers de Los Angeles
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1975-1976
1976-1977
1977-1978
1979-1980
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
7,4
9,7
14,7
12,1

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

David William Meyers, Dave Meyers, né le 21 avril 1953 à San Diego en Californie, est un joueur de basket-ball américain. Durant sa carrière en National Basketball Association (NBA), il évolue au poste d'ailier fort sous le maillot des Bucks de Milwaukee. Durant sa carrière, il inscrit 3 149 points, capte 1 771 rebonds et délivre 652 passes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il évolue en universitaire avec les Bruins d'UCLA, école avec laquelle il dispute quatre-vingt-neuf matchs pour des moyennes de 11,8 points et 5,6 rebonds par match[1]. Durant cette période, il remporte deux titres de champion NCAA, en 1973 grâce à une victoire 87 à 66 face à Memphis[2], saison terminée sans la moindre défaite, puis en 1975 avec une victoire 92 à 85 sur Kentucky[3]. En 1974, UCLA parvient également au final Four, mais s'incline après deux prolongations face au futur vainqueur les Wolfpack de North Carolina State sur le score de 80 à 77[4]. Lors de sa dernière année il figure dans le premier cinq Consensus All-America Teams[5].

Sélectionné en deuxième position de la draft NBA 1975 par les Lakers de Los Angeles, il fait partie de l'échange qui l'envoie chez les Bucks de Milwaukee avec Junior Bridgeman, Elmore Smith et Brian Winters contre Kareem Abdul-Jabbar et Walt Wesley[6].

Après quatre saisons, il met un terme à sa carrière pour privilégier sa famille et sa foi, pour devenir témoin de Jéhovah[7].

Sa sœur cadette, Ann Meyers, est également joueuse de basket-ball[8] : elle obtient un titre de championne du monde et est introduite au Basketball Hall of Fame en 1973.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Walt Wesley », sur sports-reference.com
  2. (en) « 1973 Champions - UCLA Bruins (30-0) », sur sportsillustrated.cnn.com
  3. (en) « 1975 Champions - UCLA Bruins (28-3) », sur sportsillustrated.cnn.com
  4. (en) « 1974 Champions - NC State Wolfpacks (30-1) », sur sportsillustrated.cnn.com
  5. (en) « 1975 Season Summary », sur sports-reference.com
  6. (en) Thomas Bonk, « June 16, 1975: A Banner Day for Lakers », sur sportsillustrated.cnn.com,‎ 25 décembre 1987
  7. (en) Dale Hofmann, « Meyer quits; cite family, faith », The Milwaukee Sentinel,‎ 1er mai 1980 (lire en ligne)
  8. (en) Larry Stewart, « Ann Meyers--Still Breaking Ground », sur articles.latimes.com,‎ 21 février 1997

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Profil NCAA de David Meyers sur sports-reference.com
  • (en) Profil NBA de David Meyers sur basketball-reference.com