Cumbre Vieja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cumbre.
Cumbre Vieja
Le Cumbre Vieja vue depuis Tazacorte.
Le Cumbre Vieja vue depuis Tazacorte.
Géographie
Altitude 1 949 m
Massif La Palma
Coordonnées 28° 34′ 08″ N 17° 50′ 17″ O / 28.569, -17.838 ()28° 34′ 08″ Nord 17° 50′ 17″ Ouest / 28.569, -17.838 ()  
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Canaries Îles Canaries
Province Santa Cruz de Ténérife
Géologie
Type Volcan rouge
Activité Actif
Dernière éruption -
Code 383010
Observatoire Instituto Tecnológico y de Energí­as Renovables

Géolocalisation sur la carte : Îles Canaries

(Voir situation sur carte : Îles Canaries)
Cumbre Vieja

Le Cumbre Vieja, en français : « Vieux sommet », est un volcan d'Espagne qui se situe dans l'archipel des Canaries, dans le sud de l'île de La Palma. Partie volcanologiquement active de l'île, le Cumbre Vieja est susceptible d'engendrer un mégatsunami qui toucherait la majorité des côtes de l'Atlantique Nord au cours d'une future éruption si la partie occidentale de la montagne glissait dans l'océan Atlantique[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Cumbre Vieja constitue la partie sud de l'île de La Palma, une île de l'archipel des Canaries appartenant à l'Espagne et situé au large des côtes marocaines et sahariennes.

La montagne est de forme allongée, orientée nord-sud, en forme de triangle pointant vers le sud et culminant à 1 949 mètres d'altitude[2],[3]. Elle constitue la partie la plus récente de l'île, la plus ancienne étant la caldeira de Taburiente dans la partie nord de l'île et entre les deux se trouve le Cumbre Nueva[3].

La montagne est une fissure volcanique faisant partie du stratovolcan constituant l'île de La Palma et ses éruptions sont majoritairement effusives, bien que des épisodes explosifs se produisent fréquemment, ce qui classe le Cumbre Vieja parmi les volcans rouges[3]. Formé depuis 125 000 ans, il est l'un des volcans les plus actifs des Canaries et a formé de nombreux cônes de cendres sur la crête de la montagne par lesquels se sont échappées de nombreuses coulées de lave qui ont parfois atteint l'océan[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première éruption observée récemment date d'environ 1480 et fut suivie de six autres éruptions dont la dernière en date de l'année 2010 s'est produite du au [4]. À chacune de ces éruptions, les coulées de lave et les retombées de téphras provoquent des dégâts matériels et agricoles[4].

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]