Cromlech des Almendres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

38° 33′ 27″ N 8° 03′ 40″ O / 38.557533, -8.061191 ()

Le cromlech des Almendres (cromeleque dos Almendres) est un monument mégalithique situé sur une colline, près de Nossa Senhora de Guadalupe, à 12 km à l'ouest d'Évora, Portugal.

C'est le plus important monument mégalithique de toute la péninsule Ibérique, non seulement en raison de sa taille, mais aussi pour son état de conservation. C'est aussi l'un des plus importants d'Europe.

Cromlech des Almendres

Le cromlech[modifier | modifier le code]

Chronologie[modifier | modifier le code]

Le cromlech des Almendres

La construction de ce cromlech s'étend du VIe au IIIe millénaire av. J.-C..

  • Au Néolithique ancien moyen est érigé un ensemble de monolithes regroupés en trois cercles concentriques.
  • Le Néolithique moyen voit apparaître une nouvelle enceinte, sous la forme de deux ellipses concentriques irrégulières.
  • D'autres monolithes sont ajoutés au Néolithique final, dont certains comportent des gravures à signification religieuse.

Structure[modifier | modifier le code]

Un monolithe gravé du cromlech des Almendres

Les monolithes, dont certains atteignent trois mètres de haut, ont été placés dans des cavités préalablement aménagées. Le plan général a été relevé et chaque monolithe se trouve désigné par un numéro qui permet l'identification de ses caractéristiques individuelles.

Les deux enceintes contiguës présentent une orientation est-ouest.

L'enceinte la plus occidentale, en forme de cercle et datant du Néolithique ancien moyen, se compose de trois cercles concentriques, comptant en tout 24 monolithes. Le cercle extérieur a environ 18,8 m de diamètre, et le cercle intérieur 11,4 m.

La seconde enceinte, plus à l'est, de forme ovale, datant du Néolithique moyen, comptait à l'origine 56 menhirs, disposés en deux ellipses concentriques, dont la plus grande mesure 43,6 m sur son grand axe et 32 m sur son petit axe.

Au Néolithique final, de nouveaux menhirs furent érigés à l'intérieur de l'enceinte ovale et des figures ou symboles sinueux en creux furent ajoutés à certains des monolithes déjà en place. Le menhir 48 présente une silhouette anthropomorphe cerclée et associée à des bâtons. Le menhir 57 présente treize bâtons sculptés en relief[1].

Découverte et étude du cromlech[modifier | modifier le code]

Le menhir des Almendres

Le cromlech des Almendres a été découvert en 1964 par Enrique Leonor Pina, alors qu'il procédait à l'élaboration de la carte géologique du Portugal.

Le site a déjà fait l'objet de trois campagnes d'études et de fouilles : il a révélé des fragments de céramique, une hache de pierre polie et les traces d'un petit village du Chalcolithique[1].

Menhir des Almendres[modifier | modifier le code]

Un grand menhir de granite porphyroïde, haut de 3,50 m, se trouve érigé à 1,3 km au nord-est du cromlech. Il est de section elliptique de 1.20 x 0.80 m. Il a été réérigé à proximité immédiate de son lieu d'implantation d'origine[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Patrimoine du Portugal, IPPAR

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mário Varela Gomes, Aspects of Megalithic Religion According to the Portuguese Menhirs, III The Valcamonica Symposium, 1999
  • Paulo Pereira, Do Megalitismo à Idade do Ferro, História da Arte Portuguesa, vol.1, Lisboa, Círculo de Leitores, 1995, pp.51-70
  • Roteiro do Megalitismo de Évora, 1992
  • Manuel Farinha dos Santos, Pre-História de Portugal, 1985
  • José Pires Gonçalves, Roteiro de Alguns Megálitos da Região de Evora, A Cidade de Évora, 1975

Liens externes[modifier | modifier le code]