Croix de Gaspé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Croix de Gaspé a été érigée originalement le 24 juillet 1534 face à la baie de Gaspé, par l'équipe accompagnant Jacques-Cartier lors du premier voyage d'exploration du golfe du Saint-Laurent[1]. La plantation de la croix symbolisait l’appropriation des lieux au nom du roi de France, François Premier. Cette croix de bois de trente pieds aurait vraisemblablement été plantée sur la pointe située au nord du bassin de la rivière York[2].

Croix de granite de Gaspé[modifier | modifier le code]

Croix de granite à Gaspé

Cette croix de Gaspé a été commandité par le gouvernement fédéral pour commémorer le 400e anniversaire de l'arrivée de l'explorateur français Jacques-Cartier[3] dans la baie de Gaspé, le 24 juillet 1534. Cette croix a été dévoilée le 25 août 1934. Elle a coûté 7000$.

Cette croix monolithique de granite, installée à Gaspé, avait été taillée en 1934, à partir d'un bloc de granite gris, extrait de la carrière d’Auguste Dumas de Rivière-à-Pierre. Cette croix de Gaspé qui pèse plus de 42 tonnes, a été transportée jusqu'à Québec sur deux wagons par la voie ferrée à partir de Rivière-à-Pierre. Puis la croix a été transportée sur un caboteur jusqu'au quai de Gaspé. À partir du quai, la croix fut tirée sur des rouleaux à l'aide de palans par l'un des premiers tracteurs à être utilisé à Gaspé.

Cette croix fut dressée en 1934 sur son socle en utilisant un système de rails, de poulies et de câbles, tirée par la force de nombreux chevaux et un tracteur. Une stèle installée au pied de la croix de Gaspé a été inaugurée le 23 août 2009, soit 75 ans après l'érection de la croix, à la mémoire des artisans de Rivière-à-Pierre qui ont extrait et taillé ce bloc de granite, devenue une croix monolithique[4].

Cette croix monolithique a connu trois sites à Gaspé. De 1934 à 1979, la Croix de Gaspé était sise sur la rue de la Reine, face à l’actuel centre commercial « Place Jacques-Cartier », sur le même site qu'un monument commémoratif de la Deuxième guerre mondiale. De 1979 à l'automne 2012, cette croix de granite était sise sur le terrain de la Cathédrale du Christ-Roi. En octobre 2012, cette croix a été déménagée sur un nouveau site désigné "Gaspé, Berceau du Canada", situé au bord de l'eau près du pont de Gaspé[5].

Réplique et commémoration[modifier | modifier le code]

Réplique, à Saint-Malo de la croix érigée par Jacques Cartier à Gaspé

Une réplique de la croix de Gaspé a été érigée au cœur du village de Rivière-à-Pierre, situé dans la Batiscanie, en la province de Québec, Canada. Cette croix de granite fait la moitié de la hauteur de la croix de Gaspé originale.

Une croix a été érigée à la Tour Solidor à Saint-Malo en France pour souligner l'érection par l'explorateur Jacques Cartier d'une croix de bois le 24 juillet 1534 à Gaspé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Dictionnaire biographique du Canada en ligne - Cartier, navigateur et explorateur français »
  2. Mimeault 1997, p. 32-24.
  3. « Catholic encyclopedia - Jacques Cartier »
  4. Johanne Martin, « Croix de Gaspé: des origines reconnues », Le Soleil,‎ 22 août 2009 (ISSN 0319-0730, lire en ligne)
  5. Marie-Claude Costisella, article "La croix de Gaspé déménage", Le Pharillon, publié le 18 octobre 2012.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mario Mimeault, « Où Jacques Cartier a-t-il planté sa croix », Revue d'histoire du Bas-Saint-Laurent, Rimouski, vol. 20, no 1,‎ juin 1997, p. 32-34 (ISSN 0319-0730, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]