Corps de Lewy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Corps de Lewy

Les corps de Lewy sont des agrégats anormaux de protéines qui se forment à l'intérieur des cellules nerveuses au cours de la maladie de Parkinson (MP), de la démence à corps de Lewy et de certaines autres maladies neurodégénératives. Ils sont identifiés au microscope sur des coupes histologiques du cerveau. Les corps de Lewy apparaissent sous la forme de masses sphériques qui refoulent les organites intracellulaires. On en distingue deux types morphologiques : les corps de Lewy de type classique (situés dans le tronc cérébral) et les corps de Lewy corticaux. Les corps de Lewy classiques sont des inclusions cytoplasmiques éosinophiles composées d'un centre dense entouré d'un halo de fibrilles radiantes de 10 nm de largeur dont le constituant primaire est l'alpha-synucléine. En revanche, les corps de Lewy corticaux sont moins bien définis et ne possèdent pas de halo, bien que constitués également de fibrilles d'alpha-synucléine.

Les corps de Lewy corticaux sont caractéristiques de la démence à corps de Lewy et peuvent aussi s'observer occasionnellement au sein des neurones ballonisés dans la maladie de Pick et dans la dégénérescence cortico-basale[1]ainsi que dans d'autres taupathies[2]. On peut aussi les voir dans certains cas d'atrophie multisystématisée, notamment dans les variantes avec parkinsonisme[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les corps de Lewy ont été décrits par le neuropathologiste F.H. Lewy en 1912.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dickson DW, Feany MB, Yen SH, Mattiace LA, Davies P., « Cytoskeletal pathology in non-Alzheimer degenerative dementia: new lesions in diffuse Lewy body disease, Pick's disease, and corticobasal degeneration », Journal of Neural Transmission. Supplementum, vol. 47,‎ 1996, p. 31–46 (PMID 8841955)
  2. (en) Anca Popescu, MD; Carol F. Lippa, MD; Virginia M.-Y. Lee, PhD; John Q. Trojanowski, MD, PhD, « Lewy Bodies in the Amygdala: Increase of -Synuclein Aggregates in Neurodegenerative Diseases With Tau-Based Inclusions », Archives of Neurology, vol. 61, no 12,‎ 2004, p. 1915–1919 (PMID 15596612, DOI 10.1001/archneur.61.12.1915)
  3. (en) Jellinger KA, « More frequent Lewy bodies but less frequent Alzheimer-type lesions in multiple system atrophy as compared to age-matched control brains », Acta Neuropathologica, vol. 114, no 3,‎ 2007, p. 299–303 (PMID 17476513, DOI 10.1007/s00401-007-0227-4, lire en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :