Claudine Houriet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Claudine Houriet

alt=Description de l'image Claudine Houriet IMG 2233a.JPG.
Activités Peintre et écrivaine
Naissance 22 février 1944
Bienne en Drapeau de la Suisse Suisse
Langue d'écriture français
Genres Roman
Distinctions Prix de littérature française du canton de Berne 1999.

Claudine Houriet, née le 22 février 1944 à Bienne, est une peintre et écrivaine suisse. Elle réside à Tramelan, dans le Jura bernois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une formation à l’École normale à Delémont et à l’École d’Arts appliqués de La Chaux-de-Fonds, Claudine Houriet se consacre durant quelques années à l’enseignement[1] . Puis elle décide de s’adonner entièrement à l’écriture et à la peinture. Elle a également collaboré à la revue Intervalles. Mère de trois enfants, elle a grandi et vit encore dans le Jura Bernois.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix de littérature française du canton de Berne 1999.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1988 : Ressacs, roman, Moutier,
  • 1989 : Saisons premières, roman, Lausanne,
  • 1991 : Le Rire des Parques, nouvelles, Avin-Hannut,
  • 1995 : L’Invitation de l’ange, nouvelles, Avin-Hannut,
  • 1998 : Le Ravaudage de l’âme, roman, éditions Luce WilquinAvin-Hannut, (ISBN 2882531168)
  • 2003 : L'Étoffe des songes, roman Avin-Hannut, éditions Luce Wilquin(ISBN 2-88253-218-0)
  • 2005 : Syllabes de verdure, nouvelles, Porrentruy,
  • 2008 : Le Temps où nous aimions, recueil, éditions Luce Wilquin (ISBN 978-2-88253-367-8)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Claudine Houriet, Notice biographique », sur www.culturactif.ch (consulté le 13 juillet 2010)