Christian Günther von Bernstorff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christian Günther von Bernstorff

Christian Günther von Bernstorff est un homme politique danois, fils de Andreas Peter Bernstorff. Né le 3 avril 1769 à Copenhague, il est décédé le 18 mars 1835 à Berlin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ambassadeur à Berlin et à Stockholm, il devient ministre des Affaires étrangères en 1797. Il suit alors la politique de neutralité, ce qui n'empêche pas le bombardement anglais de 1807. Ambassadeur à Paris (1811), il représente le Danemark au congrès de Vienne et signa la cession de la Norvège à la Suède (1815). Passé au service du roi de Prusse en 1818, il est nommé ministre des affaires étrangères de Prusse et assiste aux congrès d'Aix-la-Chapelle, de Carlsbad, de Laybach et de Vérone.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 283

Notes et références[modifier | modifier le code]