Chloroprène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chloroprène
Chloroprène
Identification
Nom IUPAC 2-cholorobuta-1,3-diène
No CAS 126-99-8
No RTECS EL9625000
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C4H5Cl  [Isomères]
Masse molaire[1] 88,536 ± 0,006 g/mol
C 54,26 %, H 5,69 %, Cl 40,04 %,
Propriétés physiques
fusion −130 °C [2]
ébullition 60 °C [2]
Solubilité 0,26 g·l-1
Masse volumique 0,96 g·cm-3 à 20 °C [2]
d'auto-inflammation 440 °C [2]
Point d’éclair −20 °C [2]
Limites d’explosivité dans l’air 2,520 %vol [2]
Pression de vapeur saturante 239 mbar à 20 °C
356 mbar à 30 °C
519 mbar à 40 °C
738 mbar à 50 °C [2]
Précautions
Directive 67/548/EEC[3]
Toxique
T
Facilement inflammable
F



Transport[2]
336
   1991   
NFPA 704[4]

Symbole NFPA 704

 
SIMDUT[5]
B2 : Liquide inflammableD1A : Matière très toxique ayant des effets immédiats gravesF : Matière dangereusement réactive
B2, D1A, D2A, F,
SGH[2]
SGH02 : InflammableSGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxique
H225, H302, H315, H319, H332, H335, H350, H373,
Écotoxicologie
DL50 146 mg·kg-1 (souris, oral) [6]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.


Le chloroprène ou 2-cholorobuta-1,3-diène est un dérivé chloré du buta-1,3-diène. Il constitue un des deux éléments de base (avec le chlore) nécessaire à la fabrication du néoprène (polychloroprène)[7] (par un procédé de polymérisation en émulsion) permettant lui-même par d'autres réactions chimiques la fabrication de néoprène, d'adhésifs ou encore de caoutchouc (ou élastomère) synthétique. Le néoprène est un élastomère synthétique thermodurcissable c'est-à-dire qu'il ne peut être recyclé puisqu'il garde, une fois refroidi, des caractéristiques physiques et chimiques définitives. Au contraire, une matière thermoplastique peut être remise à température de fusion permettant son recyclage.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a, b, c, d, e, f, g, h et i Entrée de « Chloroprene » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 5 avril 2011 (JavaScript nécessaire)
  3. « ESIS » (consulté le 5 avril 2011)
  4. UCB Université du Colorado
  5. « beta-Chloroprène » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 5 avril 2011
  6. (en) « 2-Chloro-1,3-butadiene » sur ChemIDplus, consulté le 5 avril 2011
  7. http://www.ineris.fr/rsde/fiches/fiche_chloroprene_VF.pdf