Chimane (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la langue chimane. Pour le peuple chimane, voir Chimane.
Chimane
Chimán
Pays Bolivie
Région Département de Beni, Amazonie
Nombre de locuteurs 4,735 (Adelaar 2000)
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Drapeau de la Bolivie Bolivie
Codes de langue
ISO 639-3 [1] cas[1]
IETF cas[1]

Le chimane (en espagnol Chimán, Chimane' ou Tsimane' ) est une langue amérindienne, de la famille des langues mosetenanes, parlée en Bolivie par les Chimanes. Elle est reconnue comme langue officielle dans la constitution bolivienne de 2009[2].

Écriture[modifier | modifier le code]

Le chimane est écrit depuis le début des années 1980 avec une orthographe basée sur le système espagnol et conçue par Wayne Gill[3]. Les sons chimane n'existant pas en espagnol sont représentés à l’aide de diacritiques : ‹ ṕ, ć, q́u, tś, ćh, mʼ, nʼ, ä ›. Beaucoup de plublications chimanes utilisent cet orthographe et il a été largement enseigné depuis dans les écoles chimanes.

En 1996, Colette Grinevald conçoi une autre orthographe pour le mosetene et le chimane. Cet orthographe utilise les diacritiques présentes sur les claviers espagnoles et plusieurs digrammes ou trigrammes : ‹ ph khdh ch chh tsh dh ›. Il a été adopté par les Mosetenes[3].

La loi 3603 du 17 janvier 2007, reconnait comme patrimoine culturel et intangible la langue tsimane (chimane-mosetene) avec son alphabet unique propre et décrète que toute œuvre scientifique, littéraire, pédagogique et en général tout usage écrit de la langue du peuple chimane-mosetene doit utiliser cet alphabet únique[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]