Charles Balthazar Julien Févret de Saint-Memin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Charles Balthazar Julien Févret de Saint-Mémin (Dijon, - Dijon, ) est un peintre, portraitiste et érudit français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Bénigne-Charles Févret de Saint-Memin (1739-1802 Cap Français),marquis, conseiller au Parlement en 1759 dont il démissionne en 1772, grand bailli de Châtillon-sur-Seine et de Victoire-Marie de Motmans de Port au Prince mariés en 1768.

Entré comme cadet le 1er avril 1784, il est nommé enseigne le 27 avril 1788 aux Gardes-Françaises. Il quitte la France à la Révolution et rejoint l'armée des Princes. Réfugié en Suisse avec ses parents, il y apprend la gravure. Avec ses parents il rejoint le Canada en 1793 puis Philadelphie où sa mère fonde une école de filles. Associé à New York avec l’artiste français Thomas Bluget de Valdenuit (1763-1846), il introduit le portrait au physionotrace aux États-Unis. Il rentre en France en 1814 après avoir laissé plusieurs centaines de portraits au physionotrace dont George Washington, Thomas Jefferson et le chef mandan Sheheke[1] et sa femme Yellow Corn [2]. Il est nommé conservateur du musée de Dijon.

Le musée de Dijon possède quelques-unes de ses œuvres.

Références[modifier | modifier le code]

  • Un descendant d’une grande famille de parlementaires bourguignons : Charles-Balthazar-Julien Févret de Saint-Mémin, artiste, archéologue, conservateur du Musée de Dijon- Musée de Dijon, 1965
  • Ellen G. Miles, Saint-Mémin and the Neoclassical Profile Portrait in America, National Portrait Gallery

Notes[modifier | modifier le code]

  1. portrait de Sheheke par Saint-Memin
  2. portrait de Yellow Corn par Saint-Memin

Liens externes[modifier | modifier le code]