Chairil Anwar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chairil Anwar

Chairil Anwar (né à Medan, Sumatra du Nord, le 26 juillet 1922 - mort à Jakarta le 28 avril 1949) est un poète indonésien membre de ce que les Indonésiens appellent la "Génération de 1945" (Angkatan 45), en référence à la période de 4 années qui commence en 1945 avec la proclamation de l'indépendance de l'Indonésie, et se termine avec le transfert de la souveraineté des Pays-Bas à l'Indonésie en 1949.

Né dans les Indes néerlandaises, Chairil est éduqué dans des écoles hollandaises. Il doit quitter les études à l'âge de 19 ans. Il déménage à Batavia (aujourd'hui Jakarta) avec sa mère après le divorce de ses parents. Il se met à lire de la littérature occidentale, ce qui aura une influence sur sa propre écriture et le distinguera des écrivains traditionnels qui le précèdent.

Ses poèmes sont diffusés sur du papier bon marché lors de l'occupation japonaise des Indes néerlandaises. Ils ne seront publiés qu'en 1945[1],[2].

Il semble que ce soit la mort de sa grand-mère qui pousse le jeune Chairil à écrire des poèmes. La mort est d'ailleurs un thème de nombre d'entre eux. Ces poèmes ont été rassemblés dans un recueil intitulé Deru Campur Debu ("Grondement mêlé de poussière") et publié en 1949. Son état de santé est alors détérioré en raison de son mode de vie. Il meurt à l'hôpital CBZ Hospital (aujourd'hui l'hôpital public Cipto Mangunkusomo à Jakarta) le 28 avril 1949. Cette date est aujourd'hui celle de la "Journée de la littérature" en Indonésie[1],[2]. Il est enterré au cimetière Karet Bivak de Jakarta.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Tinuk Yampolsky (2002)
  2. a et b Republic of Indonesia Ministry of Information (1953) p183