Cette chère humanité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette chère humanité
Auteur Philippe Curval
Genre Roman
Science-fiction
Pays d'origine Drapeau de la France France
Lieu de parution Paris
Éditeur Robert Laffont
Collection Ailleurs et demain
Date de parution 1976
Type de média Livre papier
Nombre de pages 296

Cette chère humanité est un roman de science-fiction de Philippe Curval publié en 1976.

Résumé[modifier | modifier le code]

Depuis une vingtaine d'années, le Marcom, qui fut autrefois l'Europe du marché commun, s'est coupé du reste du monde et replié derrière de hauts murs hérissés de défenses infranchissables.

Toutefois, réussissant à leurrer tous les obstacles, un appel au secours a réussi à franchir le mur pour informer le reste de la planète qu'un redoutable danger la menace.

Répondant à cet appel, les Payvoides, anciens « pays en voie de développement », envoient Belgacen Attia, espion de la Ligue qui a vécu en Marcom, avec pour mission de franchir le rideau électronique qui le sépare du reste du monde. Il y a urgence à agir, car le Marcom vient d'inventer le temps ralenti et, peu à peu, le monde se détraque.

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]