Carpophage pacifique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Carpophage pacifique (Ducula pacifica) est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Columbidae.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau mesure 36 à 41 cm de longueur pour une masse de 370 à 420 g. La femelle est légèrement plus petite que le mâle.

Il présente une tête, un cou et une poitrine grise, cette dernière étant lavé de rosâtre. Le dos, les ailes et la queue sont vert noirâtre. Les sous-caudales sont brunes. Le bec est noir avec une grosse protubérance à la base de la mandibule supérieure. Les iris sont rouges et les pattes rouge brunâtre.

Le jeune possède un plumage plus terne et ses iris sont brunâtres. Son bec ne porte pas de protubérance.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cet oiseau peuple de nombreuses îles du sud-ouest de l'Océanie : Nouvelle-Guinée, Archipel Bismarck, Louisiades, îles Salomon, Wallis et Futuna, etc.

Habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce vit dans les forêts humides des grandes îles jusqu'à 1 000 m d'altitude et dans les forêts et bois xérophiles littoraux sur les petites.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Cet oiseau se nourrit presque toujours dans les arbres (en particulier dans la canopée), rarement au sol, essentiellement de fruits mais aussi de fleurs et de jeunes feuilles. Quand la nourriture est abondante, il peut constituer des groupes importants.

Nidification[modifier | modifier le code]

Bien dissimulé dans la végétation, le nid est construit dans les arbres le plus souvent entre 20 et 25 m, rarement entre 8 et 10 m. La femelle pond un seul œuf blanc (40 × 29 mm). L'incubation dure entre 19 et 21 jours. Le jeune s'envole vers l'age d'une vingtaine de jours.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Deux sous-espèces sont généralement admises :

  • Ducula pacifica pacifica (Gmelin, 1789) ;
  • Ducula pacifica sejuncta (Amadon, 1943) plus petite et gris plus pâle aux ailes plus arrondies.

Quatre autres sous-espèces sont parfois citées :

  • Ducula pacifica farquhari (Sharpe, 1900) ;
  • Ducula pacifica intensitincta (Stresemann) ;
  • Ducula pacifica microcera (Bonaparte) ;
  • Ducula pacifica tarrali (Bonaparte).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • del Hoyo J., Elliott A. & Sargatal J. (1997) Handbook of the Birds of the World, Volume 4, Sandgrouse to Cuckoos. BirdLife International, Lynx Edicions, Barcelona, 679 p.
  • Prin J. & G. (1997) Encyclopédie des Colombidés. Editions Prin, Ingré, 551 p.

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :