Célia Houdart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

^

^

Célia Houdart, née le 17 mars 1970 à Boulogne-Billancourt[1], est un auteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de lettres et de philosophie, et dix années dédiées à la mise en scène de théâtre expérimental, Célia Houdart se consacre à l'écriture[2]. Elle est l'auteur de quatre romans parus chez P.O.L. et d'un essai. Son œuvre comprend aussi des textes pour le théâtre, la danse et l'opéra. Depuis 2008, elle compose en duo avec Sébastien Roux des pièces diffusées in situ - parcours sonores et installations.

De 2005 à 2007, elle collabore comme dramaturge avec Mirella Giardelli dans le cadre de l'Atelier des Musiciens du Louvre-Grenoble Marc Minkowski.

En 2011, elle est membre du jury du festival international du film de La Roche-sur-Yon[3].

En 2013-14, elle est en résidence au Parc Jean-Jacques Rousseau d'Ermenonville.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Lauréate de la Villa Médicis Hors-les-murs en 1999.
  • Lauréate de la fondation Beaumarchais art lyrique en 2004.
  • Prix Henri de Régnier de l'Académie Française en 2008 pour Les Merveilles du monde (P.O.L)
  • Lauréate de la bourse Orange-SACD projets innovants en 2010 pour Fréquences.
  • Lauréate de la Mission Stendhal-Institut français 2011 (Japon).
  • Prix Françoise-Sagan 2012 pour Carrare (P.O.L).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les Merveilles du monde, roman, P.O.L, 2007[4].
  • Georges Aperghis. Avis de tempête, essai, éd. Intervalles, 2007.
  • Le Patron, roman, P.O.L, 2009[5].
  • Fréquences, livret d'opéra (musique : Claude Berset, mise en scène : Fabrice Huggler, création au Temple Allemand de la Chaux-de-Fonds, 2004) et œuvre numérique pour iPhone, 2011[6].
  • Carrare, roman, P.O.L, 2011.
  • Gil, roman, P.O.L, 2015.

Mises en scène et pièces sonores[modifier | modifier le code]

  • 1999 Rotozaza, d'après des entretiens de Jean Tinguely, Centre culturel suisse, Paris.
  • 2001 Did you ever see Piedmontese Hills ? d'après Le Métier de Vivre de Cesare Pavese. Lugar Comum Lisbonne, Ménagerie de Verre, Paris.
  • 2004 M/W d'après des textes de Ludwig Wittgenstein et Robert Musil. Lille 2004, Grande Halle de la Villette.
  • 2008 Précisions sur les vagues #2, avec Sébastien Roux et Olivier Vadrot-Cocktail designers, texte Marie Darrieussecq, voix Valérie Dréville, festival d'Avignon, CDN Orléans/Loiret/Centre.
  • 2009 Dérive, avec Sébastien Roux, parcours sonore, voix Laurent Poitrenaux et Agnès Pontier, biennale Evento Bordeaux.
  • 2010 car j'étais avec eux tout le temps, parcours sonore, avec Sébastien Roux, voix Laurent Poitrenaux et Agnès Pontier, Festival d'Avignon et Chartreuse de Villeneuve-Lez-Avignon.
  • 2011 Paysages Rectangles, installation avec Sébastien Roux et Olivier Vadrot, voix Laurent Poitrenaux, prod. Césaré, festival entre Cour et Jardins, Parc Jean-Jacques Rousseau d'Ermenonville.
  • 2013 Oiseaux-tonnerre, diptyque, parcours sonore et installation, pour le Puits Morandat de Gardanne et la Montagne Sainte-Victoire, M2013, AEM, GMEM-marseille.
  • 2013 La Veille, installation et performance, avec Sébastien Roux, Olivier Vadrot et Yannick Fouassier, voix Laurent Poitrenaux et les élèves de la Comédie de Reims, prod. Césaré, festival Reims Scène d'Europe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Célia Houdart, Fluctuat.net, consulté le 20 septembre 2011.
  2. Biographie, site officiel, consulté le 30 septembre 2011.
  3. « Célia Houdart membre du jury du Festival International du film de la Roche-sur-Yon », P.O.L, consulté le 21 septembre 2011.
  4. « Les Merveilles du monde, lu par Célia Houdart », Libération, 28 janvier 2009.
  5. Maryline Heck, « Le Patron, Célia Houdart », Le Magazine littéraire, consulté le 20 septembre 2011.
  6. « La vignette - Célia Houdart », France Culture, 14 février 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]