Bulbul du Cap

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Bulbul du Cap (Pycnonotus capensis) est une espèce de passereau de la famille des Pycnonotidae.

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

Il est endémique aux zones de brousses côtières, aux bois, aux jardins et aux fynbos dans le sud de l'Afrique du Sud.

Nidification[modifier | modifier le code]

Cette espèce niche principalement au printemps, de septembre à novembre dans l'hémisphère sud. Le nid, en forme de coupe, est caché dans le feuillage d'un arbuste.

Description[modifier | modifier le code]

Le Bulbul du Cap mesure 19 à 21 cm de long, Il est de couleur brun foncé terne avec un tour de l'œil blanc, et les plumes sous-caudales jaunes. La tête a une petite crête. Le bec, court et droit, les pattes sont noirs et l'iris est brun foncé. Les deux sexes sont semblables en plumage.

Cette espèce est beaucoup plus sombre que les autres bulbuls sud-africains et en diffère par le tour des yeux et bas-ventre beige tandis que les autres bulbuls ont un bas ventre presque blanc. Le bas ventre foncé permet aussi d'identifier les juvéniles, qui n'ont pas le tour de l’œil des adultes.

Comportement[modifier | modifier le code]

Le Bulbul du Cap est un oiseau commun et visible, qui tend à se percher au sommet d'un buisson. Il est actif et bruyant, le plus souvent vu en couples ou en petits groupes à la recherche de nourriture: fruits, nectar et insectes.

Son appel le plus typique est un sifflet enchainé de deux ou plusieurs notes variées pit-peet-pitmajol, Piet-piet-patata.

Son nid est parasité par le Coucou jacobin.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :