Browning M1903

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Browning M1903
Image illustrative de l'article Browning M1903
FN Browning M1903
Présentation
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Type Pistolet semi-automatique
Munitions 9 mm Browning Long ou 7,65 mm Browning[1]
Fabricant FN Herstal
Période d'utilisation 1903
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 930 g
Longueur(s) 205 mm[1]
Longueur du canon 127 mm[1]
Caractéristiques techniques
Capacité 7 coups (9 mm) ou 8 coups (7,65 mm)
Viseur Hausse et guidon

Le Browning 1903 est un pistolet semi-automatique conçu par John Browning en 1903 pour la FN Herstal. Il visait les marchés militaires et disposait ainsi d'une munition nouvelle : le 9mm Browning Long. Il est appelé aussi Browning Grand Modèle. Une version compacte de cette arme chambrée en 7,65 Browning fut fabriquée et vendu parallèlement Outre-Atlantique sous la forme du Colt 1903 Pocket Hammerless.

Certains spécialistes estiment que c'est peut-être à l'aide de cette arme que Gavrilo Princip assassina François-Ferdinand d'Autriche et son épouse en 1914.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le Browning Grand Modèle fonctionne grâce à une platine simple action, un chien interne et à une culasse non calée. Il possède une sûreté manuelle située derrière la plaquette de crosse gauche à laquelle est associée une pédale qu'il faut enfoncer avec la paume pour tirer. Ces systèmes de sécurité active et passive seront repris par l'inventeur sur le Colt 1911 Le ressort récupérateur est sous le canon. Les organes de visées sont fixes mais certains modèles eurent une hausse tangentielle. Ce pistolet possédait également un crochet de chargeur sis sous la poignée et parfois un anneau de fixation pour une dragonne. Enfin de rares exemplaires pouvaient recevoir une crosse amovible en bois.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Munition: 9x20mm SR Browning Long
  • Masse (arme vide): 930 g
  • Longueur: 205 mm
  • Canon: 127 mm
  • Capacité du chargeur: 7 cartouches

Qualités et défauts[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

La firme belge produisit près de 60 000 M1903 entre 1904 et le début des années 1930. Quant à la Husqvarna Vapenfabriks (Manufacture d'armes Husqvarna), détentrice d'une licence de fabrication, elle en fabriqua 94 000 entre 1907 et 1942.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Cette arme fortement concurrencée par le Browning M1900 auprès des policiers et le Luger P08 sur le marché militaire, fut néanmoins réglementaire en Belgique, aux Pays-Bas, en Russie (police tsariste), en Serbie et en Suède (Husqvarna M/07 remplacé en 1942 par le Husqvarna M/40. Avant 1914, les autorités russes envisagèrent sa production sous licence.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Ian Hogg et Rob Adam, Jane's Guns Recognition Guide, Italie, HarperCollins,‎ 1996, 1e éd., 512 p. (ISBN 9780004709796)